Bah Oury s’interroge sur les recommandations faites par les experts de la CEDEAO …

0 173

En fin de mission sur le sol guinéen, les experts de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest ont rendu  leur rapport à qui de droit ce mercredi 11 mars 2020 à Conakry.

Sur ledit rapport présenté par la mission de haut niveau composée d’experts électoraux de la CEDEAO,il est vivement recommandé le retrait de plus de deux millions d’électeurs jugés sans aucune pièce justificative.

Sur la question, le président de l’UDD, Bah Oury s’interroge et trouve insuffisant.

« Le décret fixant les élections législatives et le référendum pour une nouvelle constitution pour le 22 mars est publié. La CENI a déclaré qu’elle a soustrait du fichier électoral les 2, 4M de personnes conformément aux recommandations des auditeurs de la CEDEAO. Est ce suffisant?

Sur la nouvelle date entérinée par décret du président Alpha Condé,l’ancien ministre de la réconciliation reste sceptique « En réalité , il s’agit d’un nouveau corps électoral  qui est convoqué. Les opérations de constitution des bureaux de votes, des listes d’émargement et des délais légaux doivent changer en conséquence. il ne suffit pas d’appuyer sur un bouton pour croire que le travail est fait.

Laisser un commentaire