Mesures préventives contre le coronavirus : «Nous en avions des masques» dixit Remy Lamah, ministre de la santé.

0 181

Le covid-19 ou coronavirus qui fait des ravages à travers le monde est signalé dans six (6) pays africains dont le Sénégal. Depuis hier, un cas a été diagnostiqué positif sur un citoyen français résidant au Sénégal.
En Guinée, pays frontalier avec le Sénégal, la situation commence à inquiéter plus d’un sur cette maladie qui ne cesse de se propager à travers le monde entier. La sortie du ministre de la santé dans l’émission des «Grandes Gueules» de la radio Espace FM ce mardi ne rassure pas sur les mesures préventives contre le coronavirus.
«Des mesures ont été prises bien avant le cas du Sénégal. Depuis l’annonce de la maladie, la Guinée à l’instar de tous les pays du monde ont pris des mesures préventives afin de se préparer pour d’éventuels cas. A l’aéroport, nous avons mis en place un système de contrôle des températures. Il n’y a pas de soucis par rapport à ça. Ce sont les mêmes dispositions que nous avions prises pour le cas d’Ebola. On ne peut pas inventer d’autres mesures. Nous faisons des communications en langues nationales et en français dans les radios privées à l’égard des populations. Nous faisons une communication bien structurée pour éviter de créer de la panique comme par le passé» a expliqué Remy Lamah, ministre de la santé.
Par contre, le ministre de la santé est resté flou quant aux moyens de protection appropriés pour prévenir le coronavirus : «Nous en avions des masques de protection. L’agence en collaboration avec le ministère de la santé sont entrain de prendre des dispositifs dans ce sens. Les partenaires sont là pour accompagner le gouvernement guinéen dans sa politique sanitaire. Chacun joue sa partition. Nous en avions des masques mais pas suffisamment. Je ne connais pas exactement la quantité de masques appropriés dont nous disposons mais au ministère ou à l’agence, ils vous diront davantage» a déclaré Remy Lamah, ministre de la santé.
Par ailleurs le ministre de la santé affirme que la Guinée ne fermera sa frontière avec le Sénégal parce que la Guinée est signataire du règlement sanitaire international.
Le ministre de la santé affirme que la Guinée a soumis à ses partenaires un budget non dévoilé pour faire face à d’éventuels cas du Covid-19 en Guinée.

Sadjo Bah pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire