L’Association Guinéenne de Sciences Politiques-AGSP diffuse les résultats de son étude

0 33

L’Association Guinéenne de Sciences Politiques-AGSP porte à la connaissancedes autorités publiques, des organisations de la société civile, des ONG, des médias et des institutions internationales accréditées en Guinée, la diffusion des résultats de l’étude ‘Participation des Guinéens à la vie politique-Conakry’ce samedi 22 février à la Maison de la Presse à 13 heures.

Cette étude s’inscrit dans le cadre de l’initiative « Identification des Facteurs de Risques de Violences Électorales ». Ce programme consiste à la mise en place d’un baromètre de facteurs de risques électoraux et de mécanismes de mitigation (BAFREM). Le BAFREM se rapporte à un dispositif qui associe la réalisation d’enquêtes citoyennes et l’usage du système Election Violence Education and Resolution (EVER) dans le cadre de la prévention et de l’atténuation des violences électorales dans le contexte guinéen.  Les résultats de cette étude portent sur les cinq communes de Conakry.

L’objectif général de cette enquête est de comprendre l’état de l’opinion sur la participation des citoyens à la vie politique, leurs perceptions sur la réforme constitutionnelle et sur la gouvernance du président de la République.

Agréée depuis 2012, l’AGSP est une organisation indépendante d’utilité publique à but non lucratif qui contribue à la compréhension des questions sociales et politiques par le grand public.

L’AGSPse veut « une instance de crédibilité » en Guinée à travers la mise en place d’un programme de sondages citoyens indépendants qui permette de mesurer les tendances et les évolutions de la société guinéenne.

« L’AGSP, la photographie de l’état de l’opinion »

Laisser un commentaire