SADEN 2020 à Kankan : «Il est difficile d’avoir de l’argent à bon marché dans un contexte où le niveau d’inflation approche les deux chiffres» dixit Ibrahima Kassory Fofana.

0 246

En marge de l’ouverture du Salon des entrepreneurs régional de Kankan dédié à l’agriculture, le premier ministre guinéen a pointé du doigt les difficultés auxquelles sont confrontées les entrepreneurs agricoles.

Ibrahima Kassory Fofana a expliqué que l’accès à la terre et le taux d’intérêt élevé des banques sont les principaux problèmes auxquels sont confrontés les entrepreneurs agricoles.

«Je comprends la difficulté qui est celle de l’entrepreneuriat en Guinée liée aux conditions macroéconomique que nous sommes entrain de fixer. Il est difficile d’avoir de l’argent à bon marché dans un contexte où le niveau d’inflation approche les deux chiffres. Et c’est d’autant difficile que l’agriculture en soit est un investissement à long terme qui a besoin comme on dit en finances d’entreprises de ressources longues. Aux investissements longs, il faut des ressources longues. Dans le contexte actuel de structure des taux bancaires et de prêts en Guinée, sans le soutien du gouvernement, des bailleurs de fonds, pour prendre en charge une partie des risques financiers, il est impossible de faire l’argent. Toute banque met à la fois les risques liés aux opérations de prêts, plus les frais de structures, plus les intérêts, ce qui amène parfois des taux d’intérêts allant de 16, 17, 18 voire 20% Et comment voulez-vous qu’un entrepreneur agricole qui emprunte de l’argent dans ces conditions puisse être en mesure de rembourser à terme et d’en tirer profit ? C’est difficile, c’est aussi simple que ça. Ce sont des aspects techniques liés aux conditions macroéconomiques du pays » a justifié le premier ministre guinéen avant d’évoquer les difficultés liées à l’accès de la terre : «L’une des contraintes pour l’agriculture guinéenne est la propriété. Comment accéder aux terres cultivables dans des conditions d’assurance ? Si tu n’est pas issu des propriétaires terriens, ce n’est pas évident. Comment aider pour accéder à la terre parce que souvent ceux qui ont des terres les loue aux agriculteurs. Il faut travailler à faciliter cela »

Ibrahima Kassory Fofana a par ailleurs indiqué que le gouvernement qu’il dirige œuvre pour la facilitation des conditions d’accès de financement : «Le gouvernement et ses partenaires travaillent à l’idée de diminuer ou faciliter ces contraintes financières qui pèsent sur l’investissement à long terme, pas seulement dans le secteur de l’agriculture »

Le Salon des entrepreneurs régional de Kankan regroupe plusieurs participants, entrepreneurs et des coopératives agricoles venus des différentes régions de la Guinée.

Sadjo Bah pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire