Kankan : En colère, des citoyens s’en prennent à la base des sapeurs-pompiers

0 2 182

Dans la nuit du jeudi 16 janvier 2020 s’est déclaré un incendie au quartier météo dans un atelier de menuiserie près du lycée Morifindjan Diabaté de Kankan. Faute d’une intervention Rapids des sapeurs-pompiers,  c’est le voisinage qui a volé au secours des sinistrés. Aucune perte en vie humaine mais d’important dégâts matériels ont été enregsitrés sur les lieux, El hadj Moussa Condé a évalué sa perte à plus de 100 millions de nos francs.

Pourtant dès l’apparition des premières flammes, les sapeurs-pompiers ont été appelés. Commandant Adama Condé explique l’absence des soldats du feu.

« C’est regrettable pour celui qui a perdu ses biens. Nous avons reçu l’alerte aux environs de 22 h 55. Le véhicule était en pane. Nous avons dit aux lanceurs d’alertes que notre véhicule est en pane. Ceux-ci se sont retournés. Mais nous-mêmes ça nous fait très mal au cœur de voir notre boulot sans pouvoir le faire », a-t-il regretté.

Après s’être donné la main pour éteindre les flammes, certains  jeunes n’ayant pas digéré cette absence des soldats du feu, ont pris d’assaut cette même nuit du jeudi au vendredi, la base locale sapeurs-pompiers située non loin du lieu du sinistre.

Pris de panique Commandant Adama Condé, chef du service, n’a eu d’autres choix que d’appeler du renfort. « Aux environs de 1 H 05, j’ai été informé que le service est attaqué. J’ai pu joindre le camp militaire, la gendarmerie et la CMIS. Ceux-ci sont venus nous porter leur assistance par ce que cela m’a beaucoup étonné qu’on vienne s’en prendre à nous à 1 h du matin », a-t-il indiqué.

Il faut souligner que cette altercation n’a fait aucune victime et aucun dégât matériel important. Et pour en revenir au cas de l’incendie, nul ne connait son origine mais il a ravagé cet atelier de menuiserie. Les 100 apprentis qui y travaillaient quant à eux rejoignent, désormais le grands le cercle des chômeurs à Kankan.

Lu sur Guineenews

Laisser un commentaire