Thianguel-Bori (Lélouma) et Ninguilandé(Pita) ne veulent plus des agents de l’Etat (Source)

0 1 444

Si la journée de ce mercredi 15 janvier 2020 a été relativement calme dans certaines préfectures de l’intérieur du pays, suite à l’appel à résister lancé par le FNDC depuis lundi, à Lélouma et Pita, les populations des sous-préfectures de Thianguel-Bori et Ninguilandé ont intimé aux agents de l’Etat de quitter la commune rurale. A révélé le communiqué de la journée du ministère de la sécurité.

Aux dernières nouvelles, c’est aussi un calme précaire et de méfiance qui règne dans ces deux sous-préfectures. 

A rappeler que ces menaces font suite à  l’appel du FNDC à la désobéissance civile pour protester contre le coup d’État constitutionnel visant à octroyer un 3ème mandat à M. Alpha Condé.

A lire la suite ici http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire