À l’instar d’autres pays du monde, la Guinée célèbre la journée mondiale de lutte contre le SIDA

0 54

Le comité national de lutte contre le SIDA (CNLS), à travers son secrétariat exécutif, a organisé ce mardi 24 décembre 2019 à Conakry, la célébration de cette journée mondiale de lutte contre le SIDA, en collaboration avec ses partenaires et les acteurs de la riposte au VIH/Sida.Cette journée est placée sous le thème :« les organisations Communautaires font la différence » ; un thème défini par l’ONUSIDA.

À cette occasion, le coordinateur du comité national de lutte contre le VIH/SIDA, Dr Abass Diakité a déclaré que la journée mondiale de lutte contre le SIDA, célébrée le 1er décembre de chaque année est consacrée à l’information et à la sensibilisation sur la pandémie du VIH/sida.

Selon lui : « cette année, notre pays la Guinée, comme tous les autres pays du monde, a célébré cette journée sous le thème, “les organisations communautaires font la différence” ; un thème défini par l’ONUSIDA. Le choix de ce thème n’est pas fortuit ; il s’inscrit dans le cadre du rôle important que joue les organisations communautaires dans la lutte contre le VIH/sida. Aujourd’hui, nul n’ignore que pour fonctionner une société plus saine, plus résiliente, nous avons besoin de la participation communautaire pour atteindre notre objectif. Nous sommes conscients du rôle crucial que joue cette communauté dans la sensibilisation, le soutien et l’accompagnement des personnes touchées par la maladie à faire valoir leur droit favorisant l’accès sans stigmatisation ni discrimination aux services sociaux à travers les services de santé», a déclaré en exergue Dr Abass Diakité.

Poursuivant son discours, il admet « que depuis plusieurs années, la Guinée s’est lancée dans la dynamique de l’accès universel en posant des actes sur l’ensemble du territoire pour l’accélération de la prévention et la décentralisation du traitement. 

Les résultats obtenus sont appréciables en termes de disponibilité des services de prise en charge globale : à titre illustratif, le nombre de sites de dépistage volontaire et anonyme est passé de 115 en 2015 à 149 en 2019 ; le nombre de cycle de prévention de la transmission de mère à l’enfant du Sida a considérablement augmenté en passant de 323 en 2016 à 726 en 2019 ; le nombre de personnes sous traitement antirétroviral est passé de 35 mille en 2017 à 52 mille en 2019 ». 

Quant au bilan de son service, Dr Abass dira entre autres, « je me félicite d’avoir fait des avancées majeures et significatives enregistrées dans le cadre de cette riposte au VIH notamment dans la prise en charge et dans le suivi des personnes vivant avec le VIH/Sida en dépit des avancées ; force est de reconnaître que des obstacles existent toujours sur le chemin dans l’atteinte des objectifs fixés par l’ONUSIDA d’ici à l’horizon 2020-2030 (…).

La célébration de cette journée mondiale de lutte le SIDA nous offre de plus l’opportunité de partager les acquis engrangés, ainsi que des perspectives pour inverser de manière durable la tendance des indicateurs liésà l’épidémie du VIH. La dernière enquête démographique et de santé publiée cette année montre que zéro prévalence du VIH SIDA est de 1,5% parmi la population générale. Le nombre de personnes vivant avec le VIH/Sida selon des données d’estimation en Guinée est de 125 mille… »

Par ailleurs, les organisateurs de cette journée de lutte contre le Sida ont martelé que l’objectif premier de la lutte contre le SIDA voudrait que 90% de personnes vivant avec le VIH en Guinée connaissent leur séroprévalence. Il s’agit selon l’intervenant de dépister un peu plus (62 mille) Guinéens. Et pour y parvenir, « il faudra intensifier le dépistage communautaire. Dès lors nous avons plus besoin de l’engagement et la détermination des obligations communautaires…les agents de santé communautaire vont être de plus en plus solliciter comme un maillon le plus essentiel du système pour renforcer l’accès des populations aux soins de santé de base comme le prévoit le programme de travail (…) », a-t-il ajouté.

Mory Deen pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire