SENACIP 2019 : des volontaires sensibilisent à Conakry sur les valeurs civiques et citoyennes

0 33

Les cinq communes de Conakry reçoivent depuis ce jeudi 19 décembre des caravanes de sensibilisation sur les valeurs cardinales du civisme et du savoir vivre ensemble. Initiées par le ministère de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, ces immersions constituent la troisième activité planifiée et réalisée dans le cadre de la Semaine nationale de la Citoyenneté et de la Paix 2019.

Dans la commune de Matam, une cinquantaine de jeunes bénévoles multiplient les échanges avec leurs concitoyens depuis ce matin dans zones déjà ciblées. L’opération va durer deux jours.

En contact direct avec les populations de cette commune de la capitale guinéenne, les agents bénévoles multiplient les rencontresdans les familles et lieux publics. Ils véhiculent des messages relatifs à laculture du civisme et de la tolérance, et la nécessité d’œuvrer en faveur de la consolidation de la paix.

Selon Fonfomady Camara, membre de la Commission d’organisation de la SENACIP, le motif de cette immersion des volontaires est de toucher au plus près les populations à la base et de les sensibiliser sur les valeurs citoyennes.

M. Camara rappelle qu’après le lancement de la Semaine nationale de la Citoyenneté par le Chef de l’Etat mardi dernier, le deuxième joura été ponctué deconférences-débats dans les écoles et les universités. Avant que cette journée ne soit consacrée à une « immersion dans les quartiers, marchés et les lieux publics » sur tout le territoire national.

Pour Fonfomady Camara, par ailleursPoint focal du ministère de l’Administration du territoire au département en charge de la Citoyenneté, cette démarche a pour visée de ramer les citoyens à poser des actes de citoyenneté responsable. « Cette activité consiste à faire comprendre aux citoyens dans les quartiers la signification du vote. Il s’agit de les sensibiliser sur les actes du civisme et les faire comprendre exactement comment voter et comment faire un choix responsable », relève-t-il.

En faisant les sensibilisations de porte-à-porte dans la commune de Matam, Fonfomady Camara et ses équipes encouragent leurs interlocuteurs à se départir des critères subjectifs comme l’ethnie, la religion et la race lorsqu’il s’agit de voter. Ils appellent les citoyens à mettre plutôt l’accent sur les programmes de développement des candidats.

Le Représentant du ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté invite les guinéens à adopter et à pérenniser les actes civiques qui renforcent la cohésion sociale et l’unité nationale. Et ce, même après cette Semaine dédiée à la Citoyenneté et à la Paix. « Je demande à mes frères et sœurs guinéens de privilégier la paix et la quiétude sociale. Je leur demande de mettre aussi de continuer à poser des actes citoyens. Chacun doit comprendre que le vote est à la fois un droit et un devoir », conclut-il.

Faut-il rappeler que la SENACIP 2019, quatrième du genre, se déroule sous le thème : « Voter, droit et devoir du citoyen ; user de vos droits, faites vos devoirs ». Ce thème est choisi dans la perspective des élections législatives du 16 février 2020 et de la présidentielle prévue dans la même année. 

Une dépêche de Daouda Yansané pour l’AGUIPEL

Laisser un commentaire