Kabako !: 3 pères pour une grossesse

0 409

Tomber enceinte, dans le but de piéger son compagnon à s’engager, est une monnaie courante pour beaucoup de jeunes filles bamakoises. Cependant, lorsque la supposée grossesse est de paternité douteuse, elle donne lieu à un renversement de situation. L’histoire de la jeune Awa nous en dira plus. Suivez !

Awa, âgée de 20 ans, travaille comme aide-ménagère au compte de Monsieur Maxime, un expatrié français qui gagne aisément sa vie, grâce à son boulot d’expert-comptable dans une entreprise de renommée dans la capitale.

En effet, Awa est plutôt séduisante, son teint noir, son regard envoutant, et sa brèche légère qui lui donne un sourire parfait, font que la jeune fille ne passe pas inaperçue. De plus, Awa est plutôt maligne et n’hésite pas à se servir de son charme, lorsque le besoin se pose.  Ainsi, depuis quelques mois, elle est dans une relation secrète avec Maxime, qui lui cède au moindre souhait. Awa mène donc une vie de rêve de par sa fonction de domestique.

Cependant, Maxime, dans le cadre du travail, doit se rendre dans un autre pays pour une durée indéterminée. Quand Awa a été mise au parfum de cette décision, pour ne pas perdre le luxe dans lequel elle s’est habituée, elle a prétendu attendre un enfant de son employeur, en espérant que ce dernier l’amènerait avec lui. Mais la jeune fille n’avait pas mesuré les conséquences de sa prétendue grossesse. En effet, Awa était également en relation amoureuse avec le gardien, ainsi que le chauffeur. Du coup, la nouvelle de la grossesse d’Awa fait l’effet d’une bombe. Car les deux hommes réclament, chacun la paternité de l’enfant.

Et voilà Awa s’est fait finalement prendre dans son propre piège. Car sa cupidité et son chantage face au luxe la conduira en prison par Maxime pour tentative d’escroquerie et abus de confiance.

Soumba Diabaté (Stagiaire) Source: Bamako News

Laisser un commentaire