Situation nationale : Les anciens présidents Nicéphore Soglo(Benin) Goodluck Jonathan(Nigéria) sont à Conakry

0 143

Ces anciens chefs d’Etats du Benin et du Nigéria, à la tête d’une délégation internationale conjointe, ont été déployés à Conakry par le National Democratic Institute et la Fondation Kofi Annan.

Ils sont en Guinée pour évaluer l’environnement préélectoral avant les élections législatives prévues en Février 2020 dans le pays.

L’évaluation aura lieu du 9 au 13 Décembre 2019.

La délégation de haut niveau est composée ainsi :

    S.E.M. Nicéphore Soglo, ancien Président du Bénin ;

    S.E.M. Goodluck Jonathan, ancien Président du Nigéria ;

    L’ambassadrice Medina Wesseh, Secrétaire Général de l’Union du fleuve Mano ;

    Dr. Christopher Fomunyoh, Associé principal et Directeur régional pour l’Afrique centrale et occidentale (NDI) ;

    Sébastien FW Brack, Responsable du programme Elections et démocratie (KAF) ;

    Dr. Sophia Moestrup, Directrice adjointe pour l’Afrique centrale et occidentale (NDI) ;

    Paul Komivi Sémeko Amegakpo, Directeur résident en Guinée (NDI).

La délégation rencontrera la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), les institutions de la République, les partis politiques de la majorité comme de l’opposition, des organisations de la société civile et d’autres acteurs à Conakry afin d’évaluer les préparatifs des élections législatives et les dispositions à prendre pour promouvoir des élections paisibles et crédibles.

« Les élections législatives de février 2020 en Guinée constitueront une étape importante dans le renforcement de la démocratie du pays, devant favoriser l’émergence de représentants légitimement élus, à même de mieux défendre les intérêts de leurs concitoyens. Dans ce contexte, un processus électoral paisible et inclusif revêt une importance capitale », a déclaré S.E.M. Nicéphore Soglo, ancien président de la République du Bénin.

« En cas de succès, les échéances à venir en Guinée seraient de bonne augure pour l’Afrique de l’Ouest et pour le reste du continent, étant donné que les Africains apprécient de plus en plus l’opportunité de désigner leurs dirigeants politiques à travers des élections régulières et transparentes », a déclaré S.E.M Goodluck Jonathan, ancien président du Nigéria.

« Notre délégation a hâte de rencontrer les différents acteurs électoraux guinéens», ont-ils précisé.

Avant de quitter la Guinée, la mission présentera ses conclusions publiquement lors d’une conférence de presse à Conakry, le 13 décembre 2019.

Le NDI a organisé plus de 150 missions internationales d’observation des élections à travers le monde, ce qui lui vaut une réputation d’impartialité et de professionnalisme. La mission NDI / KAF en Guinée mènera ses activités conformément à la Déclaration de principes pour l’observation internationale des élections et au Code de conduite adoptés par les Nations Unies en 2005 et fondera ses conclusions et recommandations sur les lois guinéennes et les normes internationales pour les élections. Toutes les activités seront menées sur une base strictement non partisane et sans ingérence dans le processus électoral.

Mohamed Bangoura

Laisser un commentaire