Boké: Le Consortium SMB-Winning débloque plus de 13 milliards dans le cadre de son plan d’indemnisations et de compensation.

0 68

Dans le cadre du respect du Contenu Local, et de ses obligations environnementales et sociales, le Consortium SMB-Winning a procédé mercredi 30 octobre 2019, au payement d’un montant total de six milliards cinq cent trente un millions cinq cent quatre-vingt-quatre mille deux cinquante-deux francs guinéens (6.531.584.252 GNF) destinés à indemniser 145 personnes impactées par la réalisation d’une ligne de chemin de fer de Dapilon (Boké) à Santou2 et Houda dans la Préfecture de Telimelé. C’était en présence des autorités locales et des heureux bénéficiaires. 

Cette nouvelle tranche de compensation concerne les populations des villages de : Garaya, Kamikolo Toubaya, Missidé Kabangha, Kagbanè dans la sous-préfecture de Kolaboui, Kansékéren, Sinthourou Chef Pathé, sous-préfecture de Malapouya et Fôtèrèya (Télimélé) dans la Région administrative de Boké.

Quant au montant communautaire, il se chiffre à 813 millions 689 mille francs guinéens, selon les agents de l’équipe des inventaires du Consortium SMB-Winning qui fait parler de lui dans les collectivités locales de la Région de Boké.

Exposant sur le mode de gestion des différents fonds, le Chef d’équipe d’inventaires du Consortium SMB-Winning, Djiba Kéita est longuement intervenu lors d’une séance de formation auprès des populations récipiendaires sur la gestion des fonds issus des compensations en vue de créer des activités génératrices de revenus.

Une des façons pour générer des revenus : « Est d’investir dans la mécanisation de l’agriculture pour accroître les productions agricoles, mais aussi dans l’éducation, la formation académique et professionnelle de vos enfants qui ne comptent que sur vous… » a-t-il ajouté.

De l’avis d’un bénéficiaire qui a requis l’anonymat mais qui s’est confié à notre correspondant sur le terrain, « L’essentiel pour nous c’est de développer nos villages et la Guinée.  Comme la SMB est sur cette voie, nous ne pouvons que l’accompagner dans ses activités. Et ces fonds seront utilisés pour des activités génératrices de revenus. C’est pourquoi, nous disons sollicitons l’accompagnement du Consortium et le remercions pour avoir honoré ses engagements vis-à-vis des populations riveraines impactées de son projet »

A rappeler que le paiement de ces fonds est consécutif d’un processus d’élaboration des inventaires en accord avec les communautés et les autres acteurs intéressés. La société d’expertise environnementale et sociale (SEES) est chargée des inventaires pour le compte du Consortium dans le respect des réglementations. Une démarche qui rassure les autorités locales, qui ne cessent de louer les efforts de la SMB parmi tant d’autres sociétés minières en activité à Boké. 

Le mercredi, 13 novembre 2019, Le Consortium SMB-Winning a également procédé dans la matinée dû à la remise officielle des chèques à 137 personnes réparties entre huit (08) villages de la commune rurale (CR) de MALAPOUYA, soit un montant total de sept milliards deux cent quinze millions huit cent soixante mille sept cent soixante (7.215.860.760) francs guinéens.

Cette compensation est destinée aux communautés de N’DANTARI LAGUI, BOUSSOURA-Boké1, DAKATOUGUI, TELIWEL, MISSIRA, KORIKORI, DJOLOLE-CENTRE ET Kansikéren dans la sous-préfecture de MALAPOUYA.

S’adressant aux récipiendaires, le sous-préfet de MALAPOUYA, Sidiki Kourouma a prodigué quelques sages conseils quant à l’utilisation des fonds et a invité les personnes indemnisées à ne pas investir leurs dus dans l’achat d’engins roulants   qui souvent les conduisent à des accidents graves et mortels. 
Plus loin, il a rappelé : « La Société est aussi à vos côtés pour nous aider à valoriser à nos fonds dans l’aménagement des zones agricoles et la formation académique et professionnelle de nos jeunes réclamant l’emploi de la main d’œuvre locale peu qualifiée pour conquérir le marché de l’emploi. »

De son côté, le Maire de la Commune Rurale (CR) de MALAPOUYA, Abdoulaye Yeressa a demandé aux communautés bénéficiaires d’éviter des bruits et conflits pour tirer le maximum de bénéfice des différentes compensations.

Prenant la parole à son tour, le responsable des équipes des inventaires du Consortium, Djiba Kéita a prodigué d’utiles conseils pour l’utilisation rationnelle des montants communautaires et individuels.

ALYA CAMARA, l’un des bénéficiaires se réjouit de cette somme avant de lancer un appel à l’endroit de ses paires : « La SMB a honoré et continue d’honorer ses engagements vis-à-vis de la communauté que nous sommes. Je suis très content du Consortium qui nous ouvre la porte du bonheur. Merci beaucoup… »A noter que le payement de cette 13ème compensation s’est déroulé sous l’œil vigilant d’un huissier de Justice et des autorités préfectorale et sous préfectorale de MALAPOUYA.

Laisser un commentaire