Tribune : L’inflation, le futur meilleur “allié” du FNDC (Par Aliou Bah)

0 85

Le manque de vision, l’indiscipline, l’amateurisme sont les principales causes qui ont généré les multiples contre performances économiques sous la gouvernance d’Alpha Condé. Ce qui a conduit inévitablement à cette descente vertigineuse aux enfers des populations dont le niveau de pauvreté devient de plus en plus alarmant. Et le plus inquiétant est la contribution négative de cette crise politique délibérément entretenu par ceux qui en tirent surtout un profit financier.

En effet, les dépenses massives et extrabudgétaires sont justifiées par le besoin de propagande et de sécurité pour la survie du régime. Cela occasionne des détournements qui sont couverts par les arguments du genre “gestion de l’ordre public”, “cérémonies d’accueil du chef de l’Etat », “mouvements de soutien” etc. L’administration en général et les régies financières en particulier fonctionnent exclusivement au rythme de cet agenda. C’est pourquoi le Président y a placé fidèles et courtisans pour obéir aveuglément à toutes les injonctions de sortie d’argent en prenant évidemment leur part.

Avec l’absence d’un véritable mécanisme de contrôle institutionnel et citoyen (assemblée nationale, cour des comptes, inspection générale, société civile), ces grosses dépenses publiques n’ayant aucune contrepartie de recettes, en plus du manque de concours international efficace dans le circuit économique, la monnaie nationale perdra de la valeur et l’inflation s’installera progressivement. Alors cette situation n’épargnera personne a l’exception du petit clan mafieux qui en est responsable et qui en tire déjà largement profit au détriment de la population.

Tellement la précarité et le chômage sont élevés dans notre pays, il n’est pas sensé de parler du pouvoir d’achat car les Guinéens sont majoritairement des consommateurs de survie. Alors, au-delà des positions politiques et appartenances sociales des uns et des autres, nous ressentirons TOUS les conséquences de l’ivresse du pouvoir d’Alpha Condé et des multiples bêtises de ses soutiens.

Pour ma part, ne souhaitant pas voir ce calvaire se prolonger pour mes compatriotes, je suis déterminé à combattre ce projet de putsch constitutionnel quelque soit le prix à payer. C’est une question de principes et d’avenir.

Aliou BAH

Président de l’organe provisoire du MoDeL

Membre du FNDC

Laisser un commentaire