Ouverture à Conakry des assises sur la charte Africaine des lois 025 et 0027.

0 65

Conakry le 11 Novembre 2019 – Le Ministre de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration a ouvert ce lundi, à Conakry, l’atelier de vulgarisation de la charte Africaine sur les valeurs et les principes du service public, et les lois fondatrices de l’Administration publique, notamment la loi L/025, portant organisation générale de l’administration publique, et la loi L/0027, portant statut général des agents publics.

Cet exercice tenu parallèlement dans chacun des 7 chefs-lieux des régions administratives du pays, durera trois jours. Son objectif est de populariser la charte et les lois 025 et 0027, en faisant connaitre non seulement leur existence, mais aussi leur contenu, leur implication et leur portée, en vue de toucher le maximum d’acteurs, pour faciliter la mise en œuvre efficace et diligente.

En effet, les lois L025 et 0027, apportent une innovation majeure pour les agents publics; Il s’agit entre autres de la mise en cohérence du cadre statutaire de gestion des agents de l’Etat, avec les orientations définies dans le cadre de la nouvelle politique salariale. L’harmonisation des dispositions de la Loi L028, en matière d’avancement et de promotion des agents, avec les structures de la nouvelle grille indiciaire, au demeurant plus incitative, motivante, et offrant de nouvelles perspectives d’évolution à tous les agents. L’introduction dans la loi, d’une culture d’évaluation de la performance dans l’Administration Publique, à travers l’intégration des modalités d’avancement, de promotion et d’augmentation salariale des agents, basées sur les résultats, et le mérite. L’introduction des mesures positives discriminatoires, de promotion de l’équité en faveur du genre ; l’introduction des conditions d’accès et de modalités de prise en charge des agents de l’Etat par les Institutions d’assurances maladie obligatoire (INAMO), et de prévoyance sociale (CNPSAE) etc.

Les assisses sur la charte Africaine et les lois 025 et 0027 vont justement permettre aux cadres en charge de la Réforme Administrative, d’expliquer d’avantage les valeurs et principes qui régissent le service public et l’Administration publique et commenter les dispositions de la loi L/025 et L/0027.

La charte Africaine sur les valeurs et les principes du service public et de l’Administration ainsi que les lois fondatrices de l’administration publique guinéenne, visent à améliorer la prestation des services publics, à lutter contre la corruption, à protéger les droits des usagers de la Fonction Publique et à promouvoir la bonne gouvernance et le développement durable en Guinée et sur le continent Africain.

Pour rappel, la charte Africaine a été adoptée lors de la 16ème session ordinaire de la conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine, tenue à Addis-Abeba le 31 janvier 2011; elle a été promulguée et ratifiée par le Gouvernement guinéen. L’une des recommandations fortes de la session des chefs- d’Etat et de Gouvernement à la commission et aux Etats parties, est de prendre les mesures nécessaires pour diffuser et vulgariser la charte au niveau des populations africaines, et à intégrer dans leur législation les dispositions pertinentes de la charte.

Laisser un commentaire