Mamy Diaby et Mariama Diallo entretiennent les entrepreneurs sur l’importance d’une bonne stratégie et de communication digitale

0 64

Conakry – En prélude à l’organisation de la seconde édition du Salon des Entrepreneurs de Guinée (SADEN), prévu les 11 et 12 mars 2020 à Conakry, nn nouvel épisode du Focus SADEN s’est tenu ce dimanche 3 Novembre 2019 au sein des locaux de Toogueda.

Cette séance, avec pour thématique : « Entrepreneuriat, Marketing et Communication digitale », était animée par Mariama Diallo, du groupe MTN-Guinée et Mamy Diaby, Directeur Général adjoint de la Société de Gestion et d’Exploitation du Backbone national (SOGEB).

Au cours d’une séance de coaching à bâtons rompus avec l’assistance, Mme Diallo a partagé son expérience personnelle et professionnelle concernant les différents types de marketing, le personal branding, l’inbound marketing, sont autant de termes avec lesquels s’est familiarisée l’audience.

Au cours de sa communication, Mme Diallo a mis l’accent sur l’importance à accorder au choix du canal sur lequel communiquer, selon la cible et le type de marketing utilisé et aussi la nécessité pour les entrepreneurs d’être cohérents sur leurs différentes plateformes pour pouvoir garder l’unicité de message dans leurs publications dans le cas du personal branding.

S’en est suivi un intermède où un des Vice-présidents du Comité d’organisation du SADEN, Mr Himi Deen Touré, a apporté quelques précisions sur l’édition 2020 du Salon. Il a, par ailleurs, présenté les villes qui accueilleraient les Salons régionaux, à savoir Kindia (pour la Basse et la Moyenne-Guinée) et Kankan (pour les régions de Haute-Guinée et de Guinée Forestière).

Le second intervenant, Mr Mamy Diaby, DGA de la SOGEB a, pour sa part, axée son intervention sur la présentation de l’entité dont il assurait une partie des responsabilités et l’intérêt pour nos populations d’une plus grande présence d’internet, à moindre coût.

Pour Mr Diaby « il s’avère important de mettre à la disposition de tous une infrastructure mutualisée, sur tout le territoire national dans le but de résorber la fracture numérique. Dans le même temps mettre en place un réseau fédérateur qui permettra de booster l’économie nationale. » Il a par ailleurs encouragé les entrepreneurs et autres aspirants-entrepreneurs à se pencher davantage sur la fourniture internet, de s’y préparer avec des études qualifiées dans le domaine, d’autant plus que sur le marché de l’emploi, la SOGEB envisage de recruter au moins 1000 jeunes une fois l’installation de la fibre achevée sur toute l’étendue du territoire national.

Rappelant les propos du Président de la République à propos de la révolution technologique en cours, que nous africains ne devions pas manquer, Mr Diaby a rajouté qu’ »investir dans les TIC, c’est investir dans le futur, l’avenir ».

A la suite des intervenants, Mme Kourouma Adélaïde, de l’agence de coopération belge ENABEL, a présenté ladite agence et annoncé la célébration, le 15 Novembre prochain, des 20 ans d’existence de son institution. Une célébration qui sera marquée par l’organisation d’une Journée Belge à l’hôtel Palm Camayenne à partir de 14h30.

Ce Focus SADEN a pris fin par la remise de chèques aux quatre (4) lauréats de la 1ère édition du Salon.

Présents au Focus SADEN – Acte 3 : Marketing & Communication, les heureux récipiendaires du PRIX SADEN DU MEILLEUR ENTREPRENEUR DE L’ANNEE dans les catégories Engagement social, Agrobusiness, Médias et Digital ont reçu la seconde et dernière tranche du versement qui leur était promis.

Conditionné à la mise en oeuvre de certaines améliorations visibles et concrètes dans le cadre du développement de leur entreprise (embauche de nouveaux employés, lancement ou amélioration des services/produits), ce versement a été possible grâce au concours du International Trade Centre (CCI), co-organisateur de cette première édition du Salon des Entrepreneurs de Guinée; l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE), CANAL+Guinée, UMS Winning et du Ministère en charge des Investissements et des Partenariats Publics Privés.

Laisser un commentaire