L’inhumation des victimes tourne à l’affrontement à Bambéto : 6 Blessés par balles réelles dont un mort selon Cellou Dalein Diallo

0 178

Après ces échauffourées entre agents de sécurité et manifestants à Bambéto,Cellou Dalein Diallo ,tout furieux ne porte pas de gangs pour accuser Alpha Condé et son régime en place.

Il l’a fait savoir face à la presse peu après l’enterrement des 11 victimes des manifestations du 14 u 16 octobre passé.

Lisez ce qu’a dit Elhadj Cellou Dalein Diallo,Chef de file de l’opposition guinéenne

“Le cortège funèbre a été attaqué au gaz lacrymogène et avec des tirs à balles réelles. C’est la première fois que nous assistons à des tirs groupés sur un cortège funèbre .ça signifie que,..Alpha Condé avait dit d’ailleurs  partout il y’a eu nouvelle constitution ,il y’a eu des manifestations et même des morts mais, ça n’a pas empêché le changement de constitution .Je suis indigné ,meurtri et la première des choses qui m’indigne, c’est de savoir que ceux qui ont été tué le 14,15 octobre n’auront droit à la justice ..  

La deuxième source d’indignation, c’est le traitement qu’Alpha Condé  a infligé à ces morts ,le fait de les sortir des chambres froides de la morgue de l’hôpital Ignace deen et de les jeter dans la cour de l’hôpital Sino-guinéen est inhumain .En Afrique, on respecte les morts ,ils ont droit à un traitement digne . Mais qu’il s’est permis de faire ça ,ça m’inquiète pour notre pays, puisque c’est lui qui a la direction du pays ,il est le seul qui peut donner des ordres comme ça .C’est préoccupant.

Il avait déjà donné des ordres à Dr awada de rejeter un corps, de ne pas l’admettre à l’hôpital ignace deen ,de ne pas l’admettre  à la morgue de l’hôpital ignace,on a sorti le corps et lorsque la presse en  fait echos ,ils ont demandé à ce que le corps revienne à la morgue

Aujourd’hui ,nous avions enterrés des corps qui étaient en état de décomposition compte tenu de son comportement  ,je ne sais pas où va notre guinée ? Lorsqu’on a plus la force de résister à sa haine intérieure

Lire la suite ci-dessous

Laisser un commentaire