Déclaration du FNDC pour des manifs : Elle est totalement irresponsable et antidémocratique assume la CODENOC (Copie)

0 216

Déclaration

La Coalition Démocratique pour une Nouvelle Constitution (CODENOC) est sérieusement préoccupée par la déclaration du 07 Octobre 2019 d’acteurs de la vie nationale réunis au sein du groupe dit du FNDC dans laquelle, ils appellent les guinéens à l’insurrection à partir du 14 octobre prochain.

La CODENOC dénonce avec fermeté une déclaration totalement irresponsable et antidémocratique qui sape tous les fondamentaux de la République et de l’Etat de droit et fait peser de sérieuses menaces sur la paix, la quiétude sociale et la sécurité des citoyens.

La CODENOC regrette que ces acteurs du FNDC n’aient pas pris part aux récentes consultations nationales engagées par monsieur le Président de la République et dirigées par le Premier Ministre sur des questions de préoccupations nationales et qui auraient pu servir de cadre légal pour faire prendre en compte leurs avis et leurs positions sur les enjeux du moment de la vie de la nation.

La Coalition Démocratique pour une Nouvelle Constitution dénonce le double discours des acteurs du FNDC qui prétendent défendre la Constitution de 2010 et la démocratie alors que le mouvement, depuis son avènement dans la vie publique, par ses prises de position et son discours violent systématiquement les principes fondamentaux du gouvernement du peuple, notamment le droit inaliénable et imprescriptible du peuple de Guinée à se doter d’une nouvelle Loi Fondamentale et d’institutions légitimes et légales pour gouverner normalement à son destin.

La CODENOC constate que l’appel lancé par les acteurs du FNDC aux opérateurs économiques et aux sociétés établies dans le pays, aux compagnies minières, aux banques, aux stations de service de carburant et aux autres entreprises à cesser toute activité, ainsi qu’aux automobilistes et autres propriétaires d’engins roulants à les immobiliser n’est ni moins ni plus qu’un appel à l’insurrection et à un coup d’Etat contre un régime légitimement et légalement établi.

La CODENOC invite l’Etat, seul garant du « contrat social » et de la quiétude sociale à assumer pleinement et partout sur le territoire national, dans les conditions et formes prescrites par les lois, toute la sécurité et la sureté des personnes et des biens.

La Coalition Démocratique pour une Nouvelle Constitution réitère vivement son appel à toutes les forces démocratiques et patriotiques du pays où qu’elles se trouvent à maintenir leur engagement en faveur de la démocratie de l’Etat de droit et du droit du peuple souverain de Guinée à décider lui-même légitimement de ses institutions et de son destin.

Vive la CODENOC !

Vive la nouvelle Constitution !

Vive la République !

Vive la Guinée !

Conakry, le 09 octobre 2019

Laisser un commentaire