Bah Oury, président de l’UDD s’oppose à un 3ème mandat pour Alpha Condé et avertit les promoteurs d’une nouvelle constitution (Vidéo)

0 575

Le président de l’Union pour la démocratie et le développement s’est prononcé sur la possibilité qu’offrirait la constitution à Alpha Condé d’exercer un troisième mandat à partir de 2020. Celui qui est, de nos jours, ”considéré” comme élément du cercle du locataire de Sekouthoureya  souligne qu’il n’y a pas de possibilité d’interprétation sur cette question. Selon Bah Oury, la Constitution est très claire sur cette question.

Plus loin,le tout nouveau président de l’UDD rappelle que « L’union Africaine dans la charte concernant la démocratie, les élections et la gouvernance article 23 considère que le fait de procéder à un amendement ou un changement constitutionnel ou à transformer les instruments juridiques de telle sorte que ça puissent porter atteinte à l’alternance démocratique est un changement anticonstitutionnel et est considéré comme un coup d’Etat. Et par conséquent, le conseil de paix et de la sécurité de l’union africaine sanctionnera cet état et les promoteurs de cette entreprise seront individuellement sanctionnés.

Pour Bah oury,Il serait impensable que l’ancien président en exercice de l’Union Africaine puisse aller à contre courant de son organisation.A-t-i confié dans l’émission « Comprendre l’actualité » de la radio Sabari Fm

Lire la suite dans cette vidéo ci-dessous  

Lisez ci-dessous

Laisser un commentaire