Conakry : La fête de l’Aïd El fitr célébrée sous une forte pluie

0 41

L’aid al Adha El_kebir, est la plus importante des fêtes islamiques. Elle est appelée Tabaski dans les pays d’Afrique de l’ouest ayant une importante communauté musulmane .

Ce Dimanche 11 Août 2019,  les fidèles coreligionnaires du monde  l’ont célébré afin de s’acquitter de leurs devoirs religieux .

A Conakry par exemple, cette  solennité a été marqué par l’affluence d’une forte pluie qui s’abatte sur la ville.

Au palais du peuple l’un des endroits devant servir les fidèles musulmans à s’acquitter de leur devoir religieux, l’engouement n’était pas au rendez-vous, pour cause la forte pluie.

Dans son sermon, l’iman Aboubacar Sissoko,  a exhorté la paix, le pardon et l’amour du prochain aux fidèles musulmans.  « Ce jour est  un grand jour pour un fidèle musulman, il ne doit  avoir aucune haine contre son prochain, il ne doit pas du tout être en colère contre  un membre de sa famille, un proches ou un voisin ». A recommandé l’imam dirigeant la prière                                

Plus loin, quelques fidèles rencontre la cause de leurs absences au lieu de la prière.

 << Avec les pluies qui s’abattent ainsi, comment voudriez-vous que l’on se rende à la prière ». Déplore t-il

 « Ma cour est littéralement transformée en une piscine » ajoutait-il. « Je pense même que les médias que vous êtes devraient se préparer à annoncer des inondations quelque part à travers la ville », nous suggérait même un autre. « Au-delà même de la prière, en tant que telle, je me demande comment je pourrais m’acquitter de mon sacrifice  “égorger le mouton” ?

Pour conclure, cette forte pluie aura des retombées néfastes sur  les enfants , car, elle va les empêcher à profiter de ce jour solennel et jovial à profiter afin de faire quelques dans les divers  quartiers à la recherche du salimafo, une aumône dont ils  dont-ils    réclament aux parents et connaissances .

Eugène Capi Balamou pour Actuguinee.org /Tel : 622 298 802

Laisser un commentaire