Recensement des Enseignants : Aboubacar Soumah et Cie du SLECG rejettent les résultats

0 308

Le bureau exécutif du Syndical Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG), était en réunion jeudi, 08 août 2019 au siège de l’organisation à Donka, autour notamment des statistiques issues du recensement des Enseignants 
Aboubacar Soumah et ses collègues, moins bavards sur le contenu desdits résultats, désapprouvent grosso modo les statiques présentées par Bano Barry, président de la commission de recensement des enseignants. «Le résultat qui nous a été présenté, nous avons des griefs par rapport à ça. Puisque nous avons constaté que certains paramètres n’ont pas été pris en charge par le président de la commission de recensement qui nous a présenté un résultat qui ne reflète pas exactement à nos yeux la réalité», nous confie Aboubacar Soumah au sortir de la rencontre.
Selon le leader du SLECG, des représentants de son syndicat dans les préfectures avaient fait des remontées d’informations relatives notamment à des cas de décès d’enseignants et d’abandon. «Nous avons constaté qu’il y a une diminution de ce chiffre. Cela en complicité avec des autorités de l’éducation qui. A un certain moment, lorsqu’il (Bano Barry Ndlr) a mis à leur disposition les résultats des cas d’abandon, de maladie et de décès, ils (les responsables du MENA) ont renvoyé cela au niveau des DPE pour correction alors que nous avions dénoncé le fait que ces IRE et DPE avaient affecté des numéros matricules à de nouveaux fonctionnaires. Ils ont validé ces mêmes personnes. Donc nous ne sommes pas d’accord», explique Aboubacar Soumah.

Le patron du SLECG compte saisir Dr Bano, président de la commission de cette désapprobation pour que solution soit trouvée.
A noter que le recensement des enseignants s’inscrit dans le cadre d’une opération d’épuration du fichier des enseignants, une des résolutions d’un accord entre le gouvernement et le SLECG.

Laisser un commentaire