Guinée : La Coalition Guinéenne pour la CPI s’oppose à l’adoption d’une nouvelle constitution

0 23

La Coalition Guinéenne  pour la CPI a animé une conférence ce jeudi 18 juillet 2019 à conakry . Cette conférence animée à l ’occasion du 21ème anniversaire de la création de la CPI (Cour Pénale Internationale), est une manière pour les membres de la CG-CPI de tirer les leçons du passé .

A l’entame de la rencontre, les membres de la CG-CPI se sont insurgés  contre les violations flagrantes des textes de loi et des droits de l’homme en République de Guinée .« Cette célébration intervient dans un contexte assez difficile en Guinée, où on assiste à des velléités de violation flagrante de la constitution et de toutes les dispositions favorables au respect des droits de l’homme ». A declaré El Hadj Mamadou Malal Diallo 

Plus loin, ce défenseur des droits de l’Homme s’oppose à la modification de la constitution Guinéenne en vigueur « Actuellement,  la constitution est pratiquement suspendue, tous les droits qui sont prévus par cette constitution ont été annulés par des personnes qui dirigent le pays. Donc, c’est une opportunité pour nous de rappeler tous ces faits et de nous rappeler notre devoir de faire face à ceux qui violent les lois de la République ». A t-il ajouté . 

Pour finir, Salamata Bah, membre de la CG-CPI dira pour sa part . « La CG-CPI encourage la Cour Pénale Internationale à prendre en charge l’affaire du 28 septembre , demande au gouvernement guinéen d’abandonner toute tentative de modification de la constitution du 07 mai 2010 exige la libération sans condition des personnes illégalement arrêtées, parce qu’elles défendent la Constitution, exhorte et encourage le peuple de Guinée à s’opposer par les voies légales à tout projet de nouvelle constitution et à un troisième mandat » A t-elle conclut 

Eugène Capi Balamou pour Actuguinee.org  Tel : 622 298 802 

Laisser un commentaire