Yahya Jammeh : Le gouvernement gambien lance un appel à signaler les agressions sexuelles l’impliquant

0 66

Yahya Jammeh a dirigé la Gambie d’une main de fer pendant plus de 25 ans. En 2017, suite à l’élection présidentielle qui s’est déroulé dans son pays, Jammeh a quitté le pouvoir. Cela fait deux ans que l’ex-dictateur vit en exil du côté de la Guinée Equatoriale où le prédisent équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema lui a offert gîte et couvert dans sa région natale.

Sous la dictature de Jammeh, les gambiens ont subi toutes sortes de dérives. Yahya Jammeh était un dirigeant mégalomane qui prétendait détenir certains pouvoirs pour présider à la destinée du peuple gambien. Tout récemment, Fatou “Toufah” Jallow, une ancienne miss gambienne a déclaré qu’elle fut violée en 2015 par Yahya Jammeh lorsque ce dernier était toujours président.

Des actes méprisables selon le procureur général

Après les révélations de l’ex-reine de beauté, le gouvernement gambien a appelé toutes les femmes et les filles du pays à signaler toutes formes d’agressions sexuelles commises par l’ex-chef d’État, Yahya Jammeh. Le procureur général a salué le courage de Fatou “Toufah” Jallow et il a condamné le fait que Jammeh ait utilisé sa position de première personnalité de l’Etat pour commettre des actes méprisables. Le parti de Yahya Jammeh a réagi et s’est insurgé contre les accusations de viols qui visent l’ex-président. “En tant que parti et en tant que peuple gambien, nous sommes fatigués du flot constant d’allégations non fondées qui ont été rapportées contre notre ex-président “ dira le porte parole de l’ex parti au pouvoir.

Laisser un commentaire