Guinée : le collectif mon enfant, mon avenir réclame justice au viol contre les enfants

0 28

Le collectif mon enfant, mon avenir a projeté une marche pacifique ce jeudi 27 juin 2019 à Conakry. Cette marche pacifique qui avait pour le point de départ au rond-point du port du port autonome de Conakry, avait pour destination le Ministre de la justice, en passant respectivement par le secrétariat général des affaires religieuses et le Ministère de l’énergie.  On pouvait lire sur les pancartes : ” Justice pour les victimes ” . ” Dénonçons l’impunité” . ” Criminalisons le viol sur les enfants “. ” Prisons à vie pour les violeurs d’enfants ” . La fondatrice du collectif mon enfant , ma vie revient sur l’objectif de la marche .   << Nous sommes là ce matin pour dire halte aux viols contre les enfants. Halte aux pédophiles, que justice soit faite pour les victimes et que la justice  protège nos enfants .

Parce-que, aujourd’hui, nous avons remarqué que, il y’a une recrudescence des viols sur enfants. Les enfants ne sont plus en sécurité, ils sont violés par leurs pères, leurs frères, leurs cousins, leurs professeurs d’écoles, les maîtres coranique, leurs imams, leurs chauffeurs. Tout le monde >> . A dénoncée Djenab Bah.
Poursuivant, elle rappelle les statistiques de cette année, plus déplorables que l’année précédente . <<  Si on voit aujourd’hui que sa augmente entre l’année dernière et cette année, on voit qu’en six mois, on a battu le record de l’année dernière. On a répertorié les cas connus avec L’OPROGEM 107 cas , il y’a 87 enfants qui ont été violés en 6 mois . Ce qui veut dire ça augmente tous les jours et il y’a quelque chose qui ne va pas, il faut que la justice prenne ses responsabilités >> . A t-elle martelée 

 
Touché par ce cris  de coeur, le chef de Cabinet du Ministère de la justice promet d’appliquer la loi  sur ces cas de viols sur mineurs . << La justice est au service justement de tout le monde . La justice au service des femmes, la justice au service des enfants. C’est un droit constitutionnel fondamental. Une société qui négligé la protection de ses enfants, une société qui néglige la protection de ses femmes n’a pas d’avenir . Parce-que, la première des valeurs  et ça je le dis avec conviction , c’est d’abord de protéger nos enfants, de protéger nos femmes, ce sont t-elles qui nous donnent vie, ce sont telles qui nous donnent la meilleure éducation, ce sont t-elles qui mettent au monde les présidents, les chefs de cabinet.Alors, je voulais vous dire une fois de plus que ce message de ce mémorandum ne restera pas je vous assure lettre morte. Elle sera transmise à qui le droit, et vous aurez une suite utile >> . A assuré Maitre Mohamed Joly Camara  

Eugène Capi Balamou pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire