Conakry : les Étudiants réclament justice pour Boukariou Baldé

0 42

Les étudiants des universités publiques et privées de Conakry réunis au sein du collectif des jeunes Élèves Étudiants et Amis de Guinée (COJEEAG), ce sont manifestés ce mercredi 12 juin 2019, en vu de réclamer justice suite au décès de leur collègue Amadou Boukariou Baldé âgé de 21 ans, Étudiant en licence 2 informatique dont les circonstances du drame sont souvenus le 31 mai dernier à l’Université de Labé .

Cette manifestation qui a commencé à l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, s’est poursuit jusqu’au niveau de la mosquée Fayçal. 

On pouvait lire sur les pancartes : ” Un étudiant n’est pas à tuer, mais à protéger “.” A bas la violence en milieu scolaire ” .

Ces étudiants ont regretté le comportement des forces de l’ordre qui sont sensés défendre la vie des personnes et de leurs biens.  

<< Aujourd’hui, nos deux amis malades pour les quels ladite manifestation fut organisée sont certes moralement abattus mais vivants. Quant à notre cher Amadou qui était sorti pour la solidarité à nos amis, lui se trouve dans une tombe. C’est dommage, regrettable et pathétique. Cependant, l’assassinat d’Amadou est loin d’être la faute à nos amis malades mais plutôt celle des auteurs et commanditaires de ce Crime odieux qui sont malheureusement membres de nos forces de sécurité et de maintien d’ordre. Nous exigeons que les acteurs de ce Crime soient identifiés, arrêtés, jugés et condamnés >>. Ont-ils déploré  

Dans la dynamique de trouver gain de cause, ces futurs cadres proposent ceci . <<   Pour ce faire, nous proposons une série d’activités afin d’obtenir justice pour la mort prématurée, brutale de notre cher Amadou. 

Organisation d’une conférence de presse, suspension des cours dans toutes les universités de Guinée jusqu’à l’obtention de la justice ( identification et arrestation des auteurs du crime et de leurs commandataires) >> . 

Desormais en Guinée, jamais un étudiant ne doit être assassiné arbitrairement de surcroît sans justice car un étudiant est à protéger pas à tuer . Ont-ils lancer   

Eugène Capi Balamou pour Actuguinee.org  /Tel : 622 298 802

Laisser un commentaire