Nuit de la caméra : ” Les organisateurs sur la tenue de l’événement

0 30

http://ACTUGUINEE.ORG / En prélude à la première édition de la nuit de la caméra, prévue le mercredi 12 juin 2019 à Conakry, les membres des structures Leadercom et Hoguim   ont procédé à un point de presse ce mardi 11 juin 2019, en vu d’apporter un éclaircissement  sur la tenue de cet événement de distinction des caméramans Guinéens. 

C’est la salle de formation du Ministère de l’information et de la communication qui a servi de cadre à la rencontre .

A l’entame de son introduction, le Directeur Général de la structure Leadercom a justifié le choix  de l’édition porté sur les caméramans. << Pour la petite histoire, vous savez très bien que, à chaque fois en Guinée, on organise des compétions des journalistes, et même des formations pour des journalistes . Mais, on ne voit jamais des formations entre des cardeurs .

Ainsi, nous avons jugé nécessaire de penser à cette couche qui travaille dans l’ombre aujourd’hui, parce-que, il faut le dire, quand le travail d’un journaliste reporter est bien fait, c’est parce-que, il y’a quelqu’un derrière qui a pu vraiment filmer, qui a pu donner une très bonne image >> . A expliqué A fait savoir Daouda Aris Diabaté .

 Présent à cette conférence, le Directeur National des services de communication, s’est réjouit de prendre à la rencontre avant d’exhorter ses encouragements à la structure organisatrice de l’évènement . << C’est un grand honneur pour moi de participer à cette rencontre, surtout, elle est en sa première édition . Au nom donc de Monsieur le Ministre de l’information et de la communication, je voulais d’abord féliciter les deux structures pour l’initiative. 

Vous l’avez dit, ce n’est pas facile quand vous êtes une structure naissante ou organisatrice d’un événement qui n’est pas d’habitude, ce n’est pas toujours facile. Les moyens ne peuvent pas venir directement >> . A conseillé Cheick Ahmed Tidiane Diallo .

Pour finir le PDG de la structure Leadercom est revenu sur le choix du trophée. << C’est cette caméra qu’on a pu trouver, que nous allons offrir ce jour là aux meilleurs . 

Il y’a dix candidats qui sont en finale. Chaque candidat a réalisé une vidéo d’une minute trente seconde jusqu’à deux minutes maximum , sur un fait de société . C’est ce qu’on a exigé. 

Et, dans le reportage, il n’ y’a pas de commentaire, ce sont les images qui vont parler . Et demain, à partir de 18 heures, les images seront projetées devant l’Assemblée et devant les membres du jury >> . A conclut Malick Diakité 

A rappeler que  pour cette première édition, seul le premier candidat obtiendra le trophée, les autres recevront des satisfecits  d’encouragement 

Eugène Capi Balamou pour Actuguinee.org Tel : 622 298 802 

Laisser un commentaire