Réforme constitutionnelle : les membres de la jeunesse citoyenne active disent oui

0 99

Les membres de la jeunesse citoyenne active ont tenu un point de presse ce mardi 11 Juin 2019 à la maison de la presse sise à kipé . Dans une déclaration lue par le coordinateur  du mouvement, ils ont  affirmé leur  position à la faveur du changement de la constitution .

Déclaration ….. 

Nous, membres de la JEUNESSE CITOYENNE ACTIVE « J. C. A. »,

Tenant compte des progrès démocratiques enregistrés dans notre pays et, soucieux de préserver et consolider l’Etat de droit,

Vu les contradictions sans cesse entre les acteurs politiques et la société civile entravant la quiétude sociale sur la nécessité de doter notre pays d’une nouvelle constitution.

  La JCA, constatant avec amertume qu’un groupe de politiciens déguisés en société civile prend en otage le débat public,

Considérant en effet la nécessité d’adapter la constitution au rythme de l’évolution socio-politique et économique de la nation afin de répondre aux exigences du présent et de l’avenir,

Considérant que chaque nation a le plein droit de se doter d’une constitution qui régit sa vie,

Vu que la constitution en vigueur a été élaborée par un régime d’exception bien qu’elle nous ait permis d’aller vers un régimedémocratique,

Vu que cette même constitution n’a pas été soumise à un referendum ou chaque citoyen est libre de s’exprimer pour ou contre,

Vu que certaines de ces composantes font l’objet de revendications dont entre autres :

  • Le nombre trop élevé d’institutionsrépublicaines,
  • La limitation des candidatures indépendantes à certains scrutins électifs,
  • La parité dans les représentations parlementaires des circonscriptions à potentiel électoraldifférent, pour ne citer que ceux-ci.

Considérant l’article 51 de la constitution actuelle qui stipule : Le président de la République peut, après avoir consulté le Président de l’Assemblée nationale, soumettre à referendum tout projet de loi portant sur l’organisation de pouvoirs publics

Vu l’article 152 de la même constitutionqui précise que l’initiative de révision constitutionnelle appartient concurremment au président de la République et aux députés,

Et vu la nécessité de doter la Guinée d’une nouvelle constitution qui sera l’expression de tous les citoyens Guinéens dans son grand ensemble et répondant au rythme des changements permanents en tenant compte de l’évolution de la nation ;

Nous, membres de la JEUNESSE CITOYENNE ACTIVE « J. C. A.», demandons avec fermeté la dotation de notre pays d’une nouvelle CONSTITUTION qui tiendra compte des préoccupations de tous les Guinéens à travers un referendum ou chaque citoyen est libre d’exprimer son droit,

Celle-ci permettra d’assurer entre autres :

  • Le bon fonctionnement des institutions de notre pays,
  • Le bien-être de la population,
  • Et l’amorce d’un développement harmonieux et équilibré,

Tenant compte de tous ces points suscités, nous, membres de la JEUNESSE CITOYENNE ACTIVE « J. C. A. »,réaffirmons notre détermination et notre disponibilité à accompagner le peuple de Guinée dans l’accomplissement de cette noble mission qui sera gravée de façonindélébile dans l’histoire de notre cher pays et, appelons tous les citoyens à la vigilance pour préserver la paix et la quiétude sociale.

Par ailleurs, nous prenons à témoin l’opinion nationale et internationale des agissements d’une entité politique agissant au nom de la société civile dénommée FNDC qui, relaye depuis un bon moment les messages de la classe politique de l’opposition.

Leur volonté manifeste à écourter un mandat légalement  en cours, la confiscation de la liberté d’expression du Peuple, l’incitation à la violence, les accusations et intimidation qui sont des graves atteintes à notre démocratie, deviennent de plus en plus leur outil de travail.

La JeunesseCitoyenneActivedemande au Peuple souverain de Guinée, de rester sereinet mobiliser à défendre et préserver la paix et la quiétude sociale, gage d’une démocratie stable et inclusive.

Il faut rappelerici, que la démocratie est un fairplay et non une haine ou la barbarie nil’intimidation…Non !

A cet effet, nous invitonstous les Guinéensépris de paix et de la Citoyenneté de rejoindrerésolumentla dynamique de la Plateforme Nationale de Participation et d’Initiative Citoyenne(PNAPIC)pour solliciter une Nouvelle Constitution pour la République.

La Coalition Citoyenne de la Société Civile, notre creuset de lutte. Oui et Oui à la Nouvelle CONSTITUTION…Vive l’unité nationale,

Vive la paix et la quiétude sociale,

Vive la démocratie,

Vive la « J. C. A. »

Qu’Allah bénisse la Guinée,Je vous remercie.

Laisser un commentaire