Guinée : L’ INIDH ouvre la deuxième session ordinaire de son assemblée plénière

0 42

L’institution Nationale indépendante des droits humains (INIDH), a ouvert la 2ème session ordinaire de son assemblée plénière, ce lundi 10 juin 2019 à Conakry .Cette session ordinaire qui s’est ouverte au palais du peuple a connu la présence massive des membres du Gouvernement, des activistes de la société civile Guinéenne ,  ainsi que les représentants des institutions internationales.
Dans son discours de circonstance, le Ministre conseiller à la présidence chargé des relations avec les institutions  s’est réjouit de la tenue de cette session avant de rappeler quelques acquis de L’INIDH .<<  C’est toujours pour moi un grand plaisir de prendre part à l’ouverture de vos sessions ordinaires dont la tenue régulière est désormais une tradition car,  elle fait une rétrospective des activités de l’institution entre les deux sessions.Et, je peux que vous adresser les vives salutations  et encouragements de monsieur le président de la République  à fin de préserver cette dynamique .  Monsieur le président de l’institution a  réalisé sous votre impulsion, il y’a seulement une année, une véritable métamorphose des actions concrètes . En effet, les actions telles que la production des  rapports annuels 2017-2018  sur l’État des des droits de l’homme dans notre pays ,la tenue régulière des sessions ordinaires  de l’institution, l’attribution de la banque des droits de l’homme de même que  les missions conjointes effectuées sur le terrain avec les hauts commissariats de droits de l’homme  en Guinée, sont quelques unes des réalisations concrètes que votre équipe et vous même avaient engrangés  en cela sur le temps >> . A rappelé Mohamed Lamine Kaba .
Pour sa part, le secrétaire Général de l’institution national indépendante des droits humains, a fait remarquer ceci . << C’est un chantier très très grand, et nous, en vu de présenter les rapports alternatifs à Genève devant la commission internationale des INIDH.C’est très important comme exercice, parce-que nous avons déjà trois  rapports (rapports 2017-2018), nous sommes sur le 3 ème rapport maintenant en 2019, mais L’INIDH doit partir  EPU, c’est à dire c’est l’évaluation période universelle qui est organisée à Genève à chaque 4 ans. C’est la première fois que nous allons participer à ça, donc nous travaillons sur un rapport alternatif >> . A expliqué Lancinet Magassouba 
Il faut rappeler que cette session plénière ira du 10 au 30 juin, elle a connu la présence de 24 commissaires sur 28,  3 malades, dont le quorum était l’argent atteint .

Eugène Capi Balamou pour Actuguinee.org / 622 298 802 

Laisser un commentaire