Vol d’un diamant à 45 millions d’euros : Marie Madeleine Dioubaté serait-elle dans de sales draps à Paris ?

0 332

http://ACTUGUINEE.ORG / Une femme s’est fait voler un diamant d’une valeur de plusieurs millions d’euros alors qu’elle s’était rendue dans un grand hôtel parisien.

L’histoire est digne d’un scénario hollywoodien drôlement bien ficelé. Deux hommes ont réussi à dérober à une femme son diamant qu’elle venait faire estimer dans le très chic hôtel Warwick, situé dans le VIIIe arrondissement de la capitale, lundi 20 mai dans l’après-midi, rapporte Le Parisien. La victime s’est rendue aux alentours de 15h30 rue de Berri pour y rencontrer deux individus dont l’un supposé être un expert en diamant.

La victime, une Guinéenne ancienne candidate écologiste à l’élection dan son pays, précise France Bleu, venait obtenir une estimation définitive d’une pierre d’une valeur de 43,5 carats, précise le quotidien. La rencontre a eu lieu dans le bar de l’hôtel, et l’expert, qui s’est présenté comme un gemmologue russe spécialiste des pierres précieuses selon la radio, a donc examiné la pierre avant de la remettre à sa propriétaire et de quitter les lieux, sans incident.

Une enquête est en cours

Ce n’est que deux jours plus tard, le 22 mai, que la victime a réalisé qu’elle avait été volée et que son précieux diamant d’une valeur d’environ 45 millions d’euros, selon le certificat remis par les deux “experts gemmologues” lui a été dérobé et remplacé par une simple imitation.

La Guinéenne s’est rendue dans la foulée au commissariat de son arrondissement afin de déposer plainte et l’enquête a été confiée à la brigade de répression du banditisme de la police judiciaire, indique par ailleurs Le Parisien.

Pour l’instant, l’investigation ne fait que débuter : les faits rapportés par la victime doivent faire l’objet de vérifications, ses déplacements doivent être retracés, ses relations doivent être passées au peigne fin avant que les enquêteurs puissent essayer d’identifier les deux voleurs.

Avec capital.fr

D’autres révélations à lire ici http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire