Guinée / 3eme mandat : pourquoi je suis convaincu que le Pr Alpha Condé n’en ferait pas (Ousmane Boh KABA)

0 1 236

Sur http://Actuguinee.org / L’homme qui m’a initié à la politique, l’homme chez qui je dormais parfois à la place d’Italie à Paris dans le assez chic 13ieme arrondissement de Paris. Nous avons ri ensemble, regardé des matchs de Foot, sa passion, de Paris, Marseilles, Barcelone et du Real Madrid.

Par cet homme j’ai eu la chance de fréquenter beaucoup de grands de ce monde.  Des ministres et politiciens français, des présidents et ministres Africains. De Neuilly sur Seine à la Celle Saint Cloud.

Dans mes recherches sur les données macroéconomiques sur ma Guinée natale, c’est encore lui qui m’a présenté à Docteur Ibrahima Kassory Fofana qui vivait alors aux USA.

De cet homme, qui m’appelle si affectueusement Fiston, je n’ai retenu qu’une chose : LA CONSTANCE DANS LA CONVICTION.

Pendant une cinquantaine d’années, il a marché sur la route des héros et des héroïnes. Il a supporté la douleur de ceux qui ont connu la peur et ont appris à la vaincre…

Il est un militant de la première heure de l’indépendance, condamné par le premier et le deuxième régime pour son engagement pour la lutte démocratique.

Il a dû convaincre ses ennemis et ses compagnons de croire à une histoire difficile à croire : instaurer la démocratie en Guinée.

Après cette longue et interminable marche, en décembre 2010, il est arrivé au point de départ d’un nouveau voyage : l’éternelle tentation du pouvoir.

De nombreux jeunes, comme moi, le considèrent comme leur étoile la plus proche et la plus brillante pour les guider sur le chemin d’une la démocratie véritable et définitive.

Il a toujours affirmé que nous ne devons jamais rester dans l’ignorance du passé terrible dont nous sommes issus – en utilisant ce souvenir non pas comme un moyen de nous enchaîner dans le passé de manière négative, mais plutôt comme un joyeux rappel du chemin parcouru et de ce que nous avons accompli. Atteint.

Son élection en 2010, dans un monde cynique, est devenue une source d’inspiration pour beaucoup et l’histoire nous enseigne, qu’en Afrique, les progrès démocratiques sont, hélas, en danger quand des dirigeants refusent de quitter le pouvoir à l’issue de leur mandat.

Croyez-vous vraiment à un troisième mandat cet grand homme ?

Le temps de la guérison des plaies est venu.  Le moment de franchir les gouffres qui nous divisent est venu.

Jamais, jamais et plus jamais, ce beau pays ne subira de nouveau l’oppression des uns contre les autres et souffrira l’indignité d’être la mouffette du monde.

Laissez la liberté régner.  Le soleil ne doit jamais se coucher sur un exploit aussi glorieux.

La mort est quelque chose d’inévitable.  Lorsqu’un homme a fait ce qu’il considère être son devoir envers son peuple et son pays, il peut reposer en paix.  Je crois que le Professeur Alpha Condé aura cet effort et c’est pourquoi il dormira pour l’éternité.

Par Ousmane Boh KABA

Lire la suite ici http://Actuguinee.org

Laisser un commentaire