Cour d’appel de Conakry / libération des 7 militants du FNDC de Kindia: Voici la réaction spontanée de Maître Salifou Béavogui

0 38

Dans un procès à la vitesse de l’éclair, la cour d’appel de Conakry a ordonné la libération des 7 militants du FNDC arrêtés le 4 mai dernier à Kindia pour délits non constitués. 

Le verdict rendu par le président de la cour Mamadou Alioune Dramé a sonné commme une victoire chez les avocats de la défense. 

Une victoire à laquelle Maître Salifou Béavogui a tenu à reagir: <<J’ai dit que c’était une décision arbitraire (La décision du tribunal de Kindia). Dans cette affaire, il n’y avait pas d’infractions. Il n’y avait pas de tentatives, il n’y avait pas de délits. La cour vient de me suivre, la cour vient de suivre le collectif des avocats avec ayant à sa tête maître Mohamed Traoré, bâtonnier de l’ordre des avocats de Guinée en application de l’article 544 du code de procédure pénale (…). La décision de première instance vient d’être infirmée dans toutes ses dispositions et nos clients sont renvoyés des faits de la procédure pour délits non constitués avec restitution des T-Shirts. 

C’est le droit qui a triomphé, c’est la liberté qui a triomphée, c’est la démocratie qui a triomphée. Ce sont les libertés collectives et individuelles qui ont triomphées. Je suis très content. Je remercie la cour d’appel, je remercie le procureur général qui a relevé appel de cette décision. Je suis très content parce que le droit a été dit et nos clients vont retrouver leur liberté à l’instant T>>.

Après le verdict du président de la cour, les 7 prévenus ont été relaxés et les T-shirts sur lesquels est écrit “Amoulanfé” restitués. 

Sadjo Bah pour Actuguinee.org Tél: 625016669

Lire aussi ci-dessous

Laisser un commentaire