Le Président de la Cour des Comptes à Coeur ouvert sur le Cambriolage de son Bureau

0 136

Suite au cambriolage du bureau du premier président de la Cour des comptes, Mohamed Diaré, la nuit du mardi 7 au mercredi, 8 mai 2019, certains organes de presse de la place ont noté que cet acte a permis aux visiteurs indésirables d’emporter plusieurs millions de francs guinéens.

Joint par la rédaction de l’Agence guinéenne de presse (AGP), la victime, Mohamed Diaré, explique : « Mon bureau a été effectivement cambriolé, mais il n’y avait aucun franc là-dedans. Par contre, ils ont emporté mes deux ordinateurs, portable et bureautique. Dans le bureau du secrétaire général de la cour constitutionnelle, ils avaient démonté son ordinateur bureautique et sa télévision, avant de les abandonner dans un fauteuil de ce dernier. Par la suite, les mêmes visiteurs indésirables sont allés à l’étage inférieur pour se rendre par effraction, dans le bureau du Directeur des affaires administratives et financières (DAF) de la cour constitutionnelle où ils n’ont pas pu accéder. Sur la porte du bureau de ce dernier, les traces de chaussures sont visibles sur le battant. Ils se sont aussi rendus au rez-de-chaussée où ils ont forcé le capot du véhicule du Directeur des Ressources humaines pour prendre la batterie ».

Enfin, le premier président de la cour des comptes a indiqué que le Haut commandement de la gendarmerie nationale a été saisi ainsi qu’un huissier de justice pour constater les faits et ouvrir une enquête

Avec Agp

Laisser un commentaire