Kouroussa replongé dans le noir : Cas des lampadaires ,un lointain souvenir

0 174

Sur http://Actuguinee.org /La guinée est un pays de paradoxes démocratiques. Chaque élection présidentielle fait brusquement monter des promesses, après l’élection,les peuples s’inquiètent, les esprits s’échauffent parfois, la guerre des clans et le jeu des postures électrisent l’espace public.

A kouroussa,ville natale du président de la République, ces lampadaires tant acclamés sont entièrement éteints sur toutes les artères de la commune urbaine et dans les 12 Sous-préfectures constate sur place notre reporter basé dans la commune urbaine de Kouroussa.

Sur les raisons de la situation, les populations s’interrogent et pointent un doigt accusateur.

Faute d’entretien, beaucoup de lampadaires sont hors d’usage. Très nombreux sont les tronçons où les lampadaires opérationnels peuvent être comptés du bout des doigts. Face à ce triste constat,nous sommes allés  à la rencontre d’un technicien qui s’est confié en ces termes «  les pannes des lampadaires sont bien patentes la nuit. Les causes de ce dysfonctionnement sont multiples. Il s’agit notamment du vieillissement des installations. En effet, les lampes ont une durée de vie. Quand elles atteignent cette durée normale, elles ne s’allument plus. «Au cas par cas, les durées de vie des lampes arrivent à échéance, ce qui fait que souvent, nous constatons des extinctions des lampes.

Pour  réhabiliter ou de les changer, aucune autorité préfectorale n’a osé donner sa langue.

Comme pour dire que le projet a rimé avec l’élection présidentielle passée.

Lire la suite ici http://Actuguinee.org / Tel : 629 46 29 29

Laisser un commentaire