Kindia : Départ des Conseillers de l’UFDG pour le RPG ,Abdoulaye Bah livre les véritables dessous (Assemblée Générale )

L’annonce a été grandiose ce 5 janvier au siège du RPG Arc-en-ciel où les quatre conseillers démissionnaires de la fédération UFDG de Kindia ont officiellement adhéré au RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir.

Cependant, deux semaines après, c’est au tour du candidat investi de l’UFDG pour conquérir la mairie de Kindia de prouver devant militants et sympathisants du parti, les « véritables raisons de ces faux départs »

Lisez le discours décrypté de Abdoulaye Bah par Guineematin

Depuis cette mascarade électorale qui a fait la honte de la Guinée, rien ne va plus à Kindia. Je vous dirais que les trois conseillers dont on a longuement parlé dans les médias, qui ont été présentés, fanfare battante, à l’assemblée générale du RPG ne sont nullement partis. Ils sont de l’UFDG et ils resteront de l’UFDG. Mais, comme vous le savez, nous sommes en Guinée, on ment qu’au menteur. Si vous aimez le mensonge, évidement, vous serez largement servi. Monsieur Fodéya Bangoura, c’est mon numéro 2 à Kindia. C’est un fils qui a travaillé pour l’UFDG et on a travaillé Kindia à l’occasion des deux ans et deux mois passé à la mairie. Il dit qu’il est parti ; mais, je vous informe qu’il ne sera jamais parti de l’UFDG parce qu’il a l’UFDG dans le sang.

Monsieur Alseny Brèle Soumah qui est également conseiller communal a été menacé par le ministre de l’Energie de mettre fin à son contrat qui le lie avec le garage de Garafiri pour lequel il est chargé de réparer le parc automobile. Monsieur Cheick Taliby Sylla l’a menacé. S’il ne quitte pas l’UFDG et Abdoulaye Bah, son contrat sera mis à néant. Ce qui est petit pour la Guinée ; car, on ne peut pas menacer un homme qui a un contrat dûment établi. Lui aussi, il n’est pas parti de lui-même si vous comprenez très bien. Il est parti sous la pression économique.

Le dernier, monsieur Oudou Sakho, c’est un fils de Kindia qui est de la fédération Kindia 2 ; mais, son cas est particulier puisque lorsqu’on nous a annoncé les faux résultats, le 08 février 2018, de la CACV, Oudou Sakho a disparu pour pouvoir côtoyer ceux qui ont l’argent public volé, destiné à être payé aux gens qui se vendent comme des petits pains sur le marché. Oudou Sakho est avec eux ; mais, il est parti, non pas avec sa conviction de faire de la politique ; mais, il a été manipulé et acheté avec de l’argent.

Le dernier, Ibrahima Sory, alias ‘’Banna’’, lui, il n’est ni sympathisant, ni militant de l’UFDG de Kindia. C’est un ex de l’UFR qui a quitté ce parti et qui est venu me dire qu’il m’admire. Il a commencé à me fréquenter et on a fait toute la campagne dans les districts. C’est lui que j’avais envoyé à Taali et à Baguéya. Donc, si monsieur Taliby Sylla présente un simple fan d’Abdoulaye Bah comme étant un conseiller élu de l’UFDG, la Guinée va mal et elle est triste.

C’est un ministre d’Etat qui se permet de prendre un simple citoyen pour le présenter au siège du RPG comme étant un conseiller de l’UFDG élu de Kindia. Il n’est nullement conseiller. C’est un fan d’Abdoulaye Bah.

Les commentaires sont fermés.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus