Le tradipraticien bat sa femme, fusille son fils et prend la fuite

22

Le quartier Diamaguene de Kaffrine a été le théâtre, avant-hier d’un affrontement sanglant. En conflit avec des membres de sa famille, le tradipraticien Math Kâ, entré dans une colère noire, a violemment tabassé sa femme, tiré une balle sur l’avant-bras de son fils de 15 ans, avant de prendre la disparaître dans la nature.

Face à leur destin, Arame et son fils Abdou Kâ, aidés par les sapeurs-pompiers, sont acheminés, à l’hôpital régional de Kaffrine où, les blouses blanches ont pu extraire la balle du bras de l’enfant.

Informée, la police a procédé aux constats d’usage et ouvert une enquête. Quant au fugitif, il reste terre bien profond dans son trou. Peut-être pas pour longtemps puisqu’il est activement recherché par les hommes du commissaire Alassane Niane.

L’observateur

Les commentaires sont fermés.