Malgré l’interdiction, l’opposition étale une autre stratégie d’attaque à Conakry

Cela avait l’air très chaud cet après midi au QG de l’opposition dite républicaine où des leaders étaient réunis pour dit-on finaliser la nouvelle marche des militants malgré l’interdiction des autorités de Conakry.

Au QG de l’UFDG, l’opposition dite républicaine a fait savoir qu’elle passera outre cette interdiction et appelé ses militants, comme tous les citoyens épris de justice, à les rejoindre ce 13 décembre prochain  pour marcher sur Conakry.

Selon le porte parole du jour, Ahmed Kourouma « Il y aura plusieurs endroits de la capitale où des leaders de l’opposition, accompagneront ces marches dont le point de ralliement finalement sera l’esplanade du palais du peuple et,les points de départs seront entre autres l’Aéroport, Bonfi, Matam Carrefour Constantin, Coléah mosquée, Moussoudougou et Madina.»

Par ailleurs, les leaders de l’opposition dite républicaine ont condamné les propos de Bouréma Condé qui aurait nié sa participation à la signature de l’accord du 08 août devant l’Assemblée nationale.

Avant la grande marche projetée ce 13 décembre, les camarades à Cellou Dalein Diallo organiseront une conférence de presse le Mardi 11 décembre à la maison de la presse à 11 h.

Actuconakry.com

Les commentaires sont fermés.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus