Société : La journée ville morte appelée par l’opposition suivie par endroits (Constat en images par Actuconakry.com)

ACTUCONAKRY.COM / L’opposition républicaine a pris une série de mesures pour protester contre le non-respect des accords du 8 août et l’installation << sélective >> des exécutifs des conseillers communaux. Deux journées ville morte et une manifestation pacifique sont au programme de cette semaine.

La journée ville morte appelée par l’opposition républicaine ce lundi 15 octobre n’est suivie qu’en quelques endroits de la capitale Conakry.

C’est sur la route le prince que le mouvement est suivi presqu’à la lettre. L’axe Cosa – Bambéto – Hamdallaye reste le plus paralysé. Aucune voiture personnelle ou véhicule de transport en commun n’est visible sur cet axe. Les boutiques et magasins sont fermés. Au rond-point de Bambéto, les forces de l’ordre surveillent de près les petits groupes qui se forment. Les quelques citoyens qui osent pratiquer l’axe Bambéto – Hamdallaye se font transporter par des taxi-motos.

Par contre, les taxis et quelques véhicules personnels circulent timidement sur la transversale Kipé – Aéroport.

Sur la route kaporo – kipé – ratoma, aucune perturbation n’est enregistré dans la circulation. Boutiques, magasins sont ouverts et chacun vaque à ses occupations.

Sur l’autoroute Fidel Castro, aucune perturbation là aussi. Automobilistes et piétons circulent sans cesse.

En cette première journée de ville morte appelée par l’opposition républicaine, seule la route le prince a suivi le mot d’ordre.

Dans ses séries de mesures de protestations, l’opposition appelle à une journée ville morte demain mardi 16 octobre et une manifestation pacifique sur l’autoroute Fidel Castro le jeudi.

Sadjo Bah / Tél : 625 01 66 69

Les commentaires sont fermés.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus