La Citoyenneté : Et si on ne peut pas faire autrement ….? (Coup de gueule de Keira Alpha Ibrahima)

Le civisme est: le dévouement et l’attachement du citoyen à la Cité,à son pays dont il a la nationalité, tels qu’il assume ses devoirs, avant de réclamer ses droits.
Or en Guinée, personne ne fait face et n’assume, ses devoirs ou obligations; mais chacun, n’a paradoxalement, que des droits dans ce pays.
Ce qui est préoccupant et dommageable.
S’agissant de la citoyenneté, elle se traduit par : Les droits et devoirs d’un citoyen respectant la « cité » (en général l’État où il vit).
En tout état de cause,L’État doit vaille que vaille, et coûte que coûte, veiller à l’effectivité des lois et règlements, afin que ne reste, que la citoyenneté.
POUR CELA, FORCE DOIT RESTER À LA LOI. L’ÉTAT APPLIQUE LA LOI ; il est du devoir de la SOCIÉTÉ CIVILE et des PARTIS POLITIQUES, de faire: l’information, la sensibilisation, et l’éducation des populations, sur le civisme et la citoyenneté.
À chacun son rôle, évitons les conflits d’intérêts et de compétences entre L’ÉTAT et les ACTEURS non étatiques.
SALUT.
NB : Le titre est de la rédaction 

Keira Alpha Ibrahima

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus