Les dessous d’une mission de l’Inspecteur Régional de l’Education de Kindia

C’est dans l’enceinte de l’école primaire du Camp Kémé Bouréma que la mission de l’inspection régionale de l’éducation de Kindia, conduite par Monsieur Abdoul Thiapato BARRY, Inspecteur Régional, a rencontré l’ensemble des cadres de la DPE, les DSPE, les chefs d’établissements et Directeurs d’école de la commune urbaine. La joie était totale et l’enthousiasme aussi se lisait sur tous les visages. Ils sont venus très nombreux pour conférer à l’événement sa véritable dimension.
Après l’allocution de bienvenue de Monsieur Ousmane Aïssata I Camara, Directeur préfectoral de l’Education de Kindia, l’Inspecteur régional dans un message franc, pédagogique, administratif et social a éclairé la lanterne chez tous

Vue de la salle

Ousmane Aïssata I Camara, Directeur Préfectoral de l’Education de Kindia, leur a souhaité au nom des enseignantes et enseignants de la préfecture de Kindia, la bienvenue et un excellent séjour de travail. Dans son adresse, il ne manquera pas d’évoquer ses qualités administratives et pédagogiques surtout les actes posés par lui à Télimélé au compte du système éducatif.
Dans une adresse franche, l’Inspecteur régional de l’éducation a félicité les enseignants pour leur forte mobilisation et l’accueil chaleureux réservé à lui et à sa délégation. Son adresse s’articulera autour de trois points essentiels :
  • Restructuration du département
  • Cogestion des écoles et des établissements
C’est dans un message clair qu’il exposera les problèmes auxquels le système éducatif est confronté dans la région. Il invitera en substance les encadreurs scolaires à tous les niveaux à faire acte de renouveau dans leur comportement vis-à-vis de leurs collaborateurs et des normes de travail. Le système est une chaine, tous les maillons de cette chaine doivent fonctionner à merveille si nous voulons des résultats dira-t-il.
Les directeurs d’école, les chefs d’établissement doivent avoir des capacités managériales pour impulser une dynamique nouvelle à leurs établissements. Aucun homme n’est né savant, tous les jours que Dieu donne, l’homme cherche à se parfaire. Au lieu de se recroqueviller sur soi même, il faut demander assistance aux doyens qui sont avec vous et qui sont pétris d’expériences. Depuis la nomination du nouveau chef de département, Ibrahima Kalil Konaté, de nombreuses réformes ont été entreprises en faveur du système.
  • La date de la rentrée scolaire est désormais fixée au 15 septembre
  • La suppression des moyennes de cours au baccalauréat unique
  • La création de nouvelles directions nationales notamment : l’enseignement fondamental, la direction nationale du préscolaire et la direction nationale des cantines scolaires.
En attendant que les attributions de chaque direction ne soient définies, il a invité les cadres à se référer aux manuels de procédures de gestion secondaire, élémentaire et administrative. Il a demandé aux DSPE aux Directeurs d’école et aux chefs d’établissement d’élaborer des rapports sur le rendement scolaire. Quand on veut les résultats, il faut aussi évoluer suivant un plan, c’est ce qui permet de baliser le parcours pour voir ce qui a été fait et ce qui ne l’a pas été.
C’est à une véritable conférence que les enseignants de Kindia assisteront ce mardi 31 octobre 2017 avec Abdoul Thiapato Barry, Inspecteur régional de l’éducation de Kindia. C’est avec joie que les enseignants accompagneront la mission de l’Inspection Régionale de l’Education sous des ovations nourries d’espoir et de confiance.
Pour tous, la paire Thiapato Barry et Ousmane Aïssata I Camara est celle de la réussite des écoles de la région de Kindia

Soumah Mohamed Depuis Kindia pour Actuconakry.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus