Groupe GUICOPRES SA : A quel niveau sont les travaux de Construction des Casernes dans les Camps Militaires Guinéens?

On se sert souvent du temps pour noyer certaines situations du pays. La mémoire des hommes étant souvent courte, on fini par oublier certaines réalités pourtant très importantes. C’est ce qui nous fait exhumer ce dossier de construction des casernes militaires après un détour ce matin au camp militaire Alpha yaya Diallo, un projet qui n’a que trop duré. C’est le CNDD qui a initié ce programme et la totalité du marché a été octroyé à l’entreprise Guicopress de Kerfalla Camara KPC
Mais au jour d’aujourd’hui on se demande sur le sort de cet important chantier qui semble s’éterniser absolument. Guicopress aurait effectivement bénéficié de ce faramineux contrat entièrement financé par le BND.
Les travaux ont commencé avec enthousiasme et dans toutes les casernes concernées les premières pierres ont été posées. Donc les chantiers ont évolué jusqu’à un certain niveau et par la suite ils sont tombés en désuétude totale.
On se rappelle qu’à l’arrivée du Président Alpha CONDE au pouvoir, il avait à un certain temps demandé des comptes autour de ces chantiers, ce qui fera grincer des dents du côté de l’entreprise de Kerfalla Camara KPC.
Depuis alors rien d’autre n’a filtré au sujet de ce dossier. Ce projet souffre affreusement de son manque d’achèvement pourtant, si le financement a été totalement exécuté, on est en droit de se poser la question de savoir les raisons de l’enlisement d’un tel programme.
Si l’Etat veut lancer un vaste programme d’audit autour justement des dossiers pareils qui foisonnent dans le pays. Ce qui veut dire qu’aucune entreprise ne doit être occultée, tout sera passé au peigne fin.
Selon des informations ,l’entreprise de KPC Guicopress pour la rénovation des casernes militaires, aurait perçu plusieurs milliards de nos francs à propos .
Sur le terrain les travaux sont loin, très loin de finir, où est alors passé cet argent ? L’audite dont parle le Président Alpha CONDE exhumera-t-il  tous les dossiers de détournement de deniers publics, des travaux mal exécutés qui cèdent souvent avant leur remise, (cas évident des travaux publics).
Cette volonté du chef de l’Etat de mettre au grand jour les délits économiques et leurs acteurs pourra être la solution pour freiner cet élan dévastateur des bandits à col blanc.
Cette mesure permettra au peuple de connaitre le vrai visage des hommes masqués et qui s’estiment intouchables.
A la question de savoir qu’est-ce qui freine ces chantiers ouverts auprès de l’entreprise, votre quotidien en ligne Actuconakry n’a pas reçu suite aux appels incessants sur la ligne du Conseiller en communication du Président du Goupe Guicopress.
Affaire à suivre…!

Alpha . S pour Actuconakry.com /Tel : 622 56 56 67

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus