Guinée : Les jeunes à l’école pour la validation des textes juridiques du CNJ-Guinée

Ce  lundi 25 septembre 2017, au palais du peuple est ouvert un atelier national de validation des textes juridiques du conseil National des jeunes de Guinée (CNJ-Guinée) pour deux jours, du 25 au 26 septembre.
Cet atelier fait suite aux ateliers régionaux de présentation et d’explication des textes aux ateliers préfectoraux d’amendement des dix textes qui se sont tenu respectivement en juin et août 2017, dans les chef lieu de région administrative et des préfectures du pays auxquels les jeunes leaders du pays ont pris part ».
A cette occasion, Marc Robin, représentant du PNUD, a réitéré l’engagement de l’institution avec ses partenaires.
Le système  des Nation Unies continuera avec l’ensemble de ses partenaires à soutenir la Guinée dans ce processus de capture de dividende démographique « .
Pour lui, » cet atelier va démontrer encore de manière éloquente notre engagement collectif pour œuvrer pour l’épanouissement des jeunes qui incarnent espoir et l’avenir de notre pays en mettant en évidence la nécessité de développer le capital humain et productif de la jeunesse.
A travers  ce conseil national des jeunes, la jeunesse elle-même en toute liberté, toute confiance nous tranchera le chemin lumineux ».
Pour clarifier, M. Seny Damba, directeur nationale adjoint de la jeunesse et des activités sociaux éducatifs explique que « 
Depuis en juin 2017, ont été lancé les premiers ateliers régionaux de présentation et d’explication des textes, puis en août les activités préfectorales qui ont suivi pour permettre  d’apporter, de formuler des amendements qu’ils estiment nécessaire pour l’amélioration de ces textes.
Aujourd’hui après les ateliers préfectoraux ,aujourd’hui nous réunissons tous les jeunes à travers les représentations par préfecture pour que les jeunes viennent  voir effectivement si les amendements qui ont été formulé au cours de ces ateliers sont effectivement pris en compte par l’équipe technique du ministère.
Cet atelier nous permettra  d’avoir des textes finaux validé par les jeunes. La prochaine étape sera la diffusion de ces textes,  une fois validé, nous allons procédé à la duplication de ces textes pour qu’il soit diffusé au niveau des jeunes eux mêmes, au niveau de l’état, des partenaires  puis suivra l’enregistrement des campagnes pour les postes qui sont prévu dans la structure faitière.
Après la diffusion des textes on va ouvrir une période pour enregistrer les candidatures des jeunes à des différents postes à tous les niveaux.
Dans son discours d’ouverture, Michel Koïvogui secrétaire général, représentant du Ministre de l’enseignement  technique de la formation professionnelle du travail, appelle les jeunes à travers leur différente structure de s’impliquer de façon responsable dans tout le reste du processus en lui apportant de réflexion féconde et des propositions  constructives pour que des orientations claire soient définies en faveur d’une  véritable opérationnalisation  de la future  structure faitière Guinéen.
Selon lui, « cet atelier marquant la fin de la phase préparatoire du processus qui se tient dans le contexte de la célébration du 27ème anniversaire de la célébration de la journée national de la jeunesse devront permettre la finalisation et la validation de l’ensemble des textes juridique qui définissent les modalité de mise en place du conseil national des jeunes de Guinée mais aussi son fonctionnement.
Yacine Sylla pour actuconakry.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus