A la tribune des Nations Unies : Le conseil de sécurité ne reflète plus les réalités actuelles ( Alpha Condé)

Lors de son discours devant l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, le président guinéen Alpha Condé, en tant que président en exercice de l’Union africaine a dans un discours panafricaniste plaidé la cause de l’Afrique au sein du Conseil de sécurité de l’ONU.
Aboutissement des revendications de l’opposition au Togo: La nécessité de maintenir la pression populaire
Alpha Condé a pris part à l’Assemblée générale des Nations Unies à New York. Représentant l’Afrique, le président guinéen a tenu à rappeler aux Chefs d’Etats et/ou de gouvernement du monde entier, ainsi qu’aux représentants d’ONG et autres, l’importance qu’a l’Afrique de nos jours et sa faible représentativité dans l’instance internationale.
Le conseil de sécurité ne reflète plus les réalités actuelles
Pour le président en exercice de l’Union Africaine, le conseil de sécurité fonctionne de manière obsolète puisqu’elle ne reflète plus les réalités d’aujourd’hui. Pour lui, il est étonnant de voir que l’Afrique qui constitue la 3e puissance démographique du monde de nos jours ne soit pas suffisamment représentée à l’ONU; et ce, malgré le fait que “70% des questions débattues au conseil de sécurité concernent l’Afrique“. Lire ci-dessous un extrait de la déclaration du président Alpha Condé
Alpha Condé sur l’élargissement du conseil de sécurité (extrait de son discours)
Le Conseil de sécurité des Nations Unies qui a la responsabilité primaire du maintien de la paix et de la sécurité dans le monde, ne reflète plus les réalités actuelles. (…)  Il est temps de réparer cette injustice qui n’a que trop duré.
Nous exigeons l’élargissement du Conseil de sécurité dans les deux catégories de membres dont deux sièges permanents et un total de cinq sièges non permanents pour l’Afrique, choisis par l’Union Africaine. Aussi, à défaut de l’abolition du veto, les nouveaux membres permanents du Conseil de sécurité devront avoir les mêmes prérogatives et privilèges que les membres actuels.

La nouvelle tribune

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus