La violence de Boké s’invite dans le débat au siège du RPG Arc-en-ciel à Conakry… !

A l’assemblée générale du parti au parti au pouvoir ce samedi 16 septembre, la crise  qui secoue la préfecture de Boké était à l’ordre du jour au siège du RPG Arc-en-ciel à gbessia.
A cette occasion , le tout nouveau ministre de la culture, des Sports et du patrimoine historique a précisé que «Ce qui se passe à Boké aujourd’hui n’est pas du fait de la population de Boké, c’est une poignée d’individus manipulés par des politiciens en perte de vitesse. Casser n’apporte rien ! Au contraire, ça nous ramène en arrière. Aller casser le siège du RPG, c’est les politiciens en perte de vitesse qui ont peur de l’allure du Président Alpha Condé »
«Nous lançons un appel à la population de Boké à la responsabilité et au calme. Les gens n’ont qu’à arrêter le vandalisme, ce pays est à nous tous », lance Bantama SOW  devant des militants et sympathisants.

Y.Sylla pour Actuconakry.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus