Le corps sans vie d’une ‘’prostituée ‘’ retrouvé chez un féticheur

Une histoire aussi rocambolesque. C’est le corps sans vie d’une dame, la quarantaine atteinte qui, a été retrouvée la semaine dernière à Joal. Ce sont des femmes parties en pleine forêt à la recherche de bois mort qui, ont retrouvé la dépouille mortelle.
La victime était une prostituée, écrit L’Observateur dans sa parution de ce mercredi. A en croire nos confrères, elle y avait pris rendez-vous avec son présumé tueur pour un bain mystique. Ce dernier était féticheur d’origine guinéenne.
En partant, la dame et le présumé tueur étaient transportés sur une moto “jakarta” par un jeune qui, sûrement fatigué de les patienter puisqu’il devait les ramener, avait abandonné les lieux pour aller chercher de l’eau.
C’est aussi l’heure choisie par le féticheur pour retrouver le jeune conducteur de moto sans la cliente estimant qu’elle avait pris la fuite. Le conducteur lui, qui ne voulait que son argent est allé déposer une plainte contre la dame pour non-paiement de la course.
Plus tard, c’est la Brigade qui est informée qu’un corps sans vie avait été retrouvé dans les bois. Après enquête, le féticheur sera arrêté. Face aux Gendarmes, le mis en cause estime que la dame lui avait suggéré d’aller lui-même recevoir sa paie à Kaolack. Là, ils en sont venus aux mains, il l’a frappé avec un gourdin.

Avec pointsenegal.net

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus