Je ne peux non plus délocaliser le meeting de l’opposition réitère le maire de Dubréka (Source)

Le meeting de l’opposition prévu ce lundi 31 juillet 2017 au siège de l’UDG dans la très haute banlieue de Conakry connait de nouveaux rebondissements entre l’actuel ministre de l’Administration territoriale et le président de la délégation spéciale de Dubreka.
Pour le ministre Bouréma Condé, le président de la délégation spéciale a donné le quitus sans se référer à sa haute hiérarchie.
Faux rétorque le président de la délégation spéciale de Dubreka joint au téléphone ce soir par notre rédaction.
Aux dire de Mr Sall, « J’ai bien saisi le préfet de Dubreka par une lettre d’information pour le dit meeting de l’opposition ce 31 Juillet 2017.
« Je suis étonné que le ministre place un argument qui ne tient pas la route quand il dit que ce meeting empêchera les usagers de la route.
Le ministre oublie que le dit meeting se tiendra dans une cour fermée et appartenant à un citoyen et à plus de 500 mètre de la route. »
A la question de savoir s’il a la possibilité de délocaliser le meeting comme exige le ministre de l’Administration, le maire est catégorique en ces termes « c’est aux organisateurs de délocaliser ou pas,je n’ai pas cette possibilité » conclut notre interlocuteur.

Aux dernières nouvelles,Makanera Kaké,l’un des marcheurs de l’opposition réitère la tenue de ce meeting ce 31 juillet 2017 à Kagbelen sous prétexte que le ministre de l’administration n’a ni la compétence ni la qualité de nous interdire de nous regrouper dans un siège. Un siège est un domaine complètement privé. Nous maintenons jusqu’à preuve du contraire notre meeting et à Kagbélen.

Actuconakry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus