L’opposition Guinéenne en mal d’initiatives démocratiques ! (Coup de Gueule)

Depuis quelques jours des rumeurs faisant état de prochaines manifestations de rue de l’opposition. Ce qui réjouit est le fait que ce n’est pas l’ensemble des partis politiques qui appelle à manifester, seulement l’UFDG qui tient encore à cette pratique anachronique.
La rue peut-elle être un lieu qui donnerait la solution aux angoisses politiques ?
Non. Ces marches longtemps pratiquées n’ont apporté que violences, morts et désolation au sein des populations.
Le pays est aujourd’hui fatigué de cette pratique d’un autre âge. La paix, la tranquillité sont les seuls préalables indispensables au développement harmonieux de la nation.
Par le passé que n’a-t-on pas vu avec ces marches dites souvent pacifiques ?
Des pneus brûlés sur la chaussée, des barrages érigés avec de gros cailloux, des voitures vandalisées, des forces de l’ordre agressées, des paisibles citoyens grièvement blessés, des morts et encore des morts.
On a vu dans les autres pays démocratiques leur opposition qui exprime leur point de vue sur des pancartes et sur des places publiques.
Jamais on n’a assisté à des casses de biens publics ou autres types de violences.
Civiquement cette opposition est formée, elle reconnait que la première loi du progrès est la conservation de ce qui est acquis.
Dégrader la chaussée en y brûlant des pneus apporterait – t – il la solution aux problèmes ? Ce n’est pas évident.
Les politiciens guinéens surtout ceux de l’opposition n’ont jamais réussi à faire la formation idéologique de leurs militants.
Pour eux les manifestations de rues sont une occasion d’exprimer leur haine et leur mépris pour le pouvoir en place et ses institutions.
Quand ces leaders de l’opposition comprendront que la paix est une nécessité, et qu’elle mérite d’être sauvegardée.
Pour une fois ils doivent penser aux multiples souffrances endurées par ce courageux peuple de Guinée. Maintenant que celui-ci à entamer sa glorieuse marche vers son développement, le bon sens, le patriotisme commande d’accompagner le pouvoir en place dans son programme de société. Mais en Guinée l’opposition ne fait que diaboliser le pouvoir à travers le Président de la république, qu’elle accable de tous les maux. Cette opposition se désolidarise de toutes les actions entreprises par l’Etat.
Elle donne le sentiment de ne pas être consciente des actes posés et du retard engendré par le pays.
Si on a la moindre fibre patriotique, si on a la volonté de développer ce pays, on devrait favoriser un climat de paix pour permettre au pays de bouger dans le sens du progrès.
Pendant que le Pr. Alpha CONDE agit inlassablement sur tous les fronts pour vendre l’image de la Guinée, pendant que les autres nations africaines et européennes nous envient à cause de lui, il est mal indiqué que des assoiffés de pouvoir puissent provoquer des troubles dans le pays.
Donc l’opposition doit faire peau neuve pour se défaire de ses anciennes méthodes qui n’ont causé que désolation.
Le peuple de Guinée est réellement fatigué de la maladresse chronique de certains hommes politiques qui ne veulent que le chaos.
Alors ayez pitié des enfants d’autrui, de cette brave jeunesse pour qu’elle puisse accomplir sa mission.
Les marches n’ayant jamais abouti messieurs les opposants, trouver alors une autre stratégie.

Alpha Oumar Diallo,citoyen Bambeto

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus