Manifs de l’opposition : « Cellou Dalein veut semer le bordel dans le pays….. » (Bantama Sow)

L’assemblée hebdomadaire du parti au pouvoir (RPG Arc-en-ciel) de ce samedi 8 juillet 2017, s’est tenue sous la présidence de l’honorable Djènè Saran Camara, membre du bureau politique national dudit parti. Au cours de cette assemblée générale traditionnelle, le ministre conseiller à la Présidence, Sanoussy Bantama Sow a envoyé un message au patron de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Cellou Dalein Diallo et à ses collaborateurs qui entendent organiser un meeting le 16 juillet prochain dans la commune de Kaloum, centre administratif et d’affaires de Conakry
Si Cellou ne transporte pas de militants, je ne crois pas s’il peut organiser un meeting à Kaloum

D’entrée, il (Sanoussy Bantama Sow a tenu à préciser : « J’évite de dire la manifestation de l’opposition parce que ce n’est pas toute l’opposition qui est concernée. Elle (l’opposition) est devenue bancale.

Cellou Dalein Diallo a toujours prouvé qu’il est le plus fort, le plus beau et que c’est lui qui est le vrai président. Nous avions lancé ici un appel à tous les patriotes qui se trouvaient de l’autre côté de se ressaisir et de revenir à de meilleurs sentiments. Aujourd’hui, l’écrasante majorité des partis politiques de l’opposition dit qu’elle ne se reconnaît pas en cette manifestation que l’UFDG et son président veulent organiser. Ils ont dit qu’ils seront à Kaloum le 16 juillet prochain et tout le monde sait que Kaloum, c’est Alpha Condé. Si Cellou ne transporte pas de militants, je ne crois pas s’il peut organiser un meeting à Kaloum. C’est pourquoi, je demanderais aux autorités d’éviter que des militants ambulants quittent leurs communes pour aller perturber la quiétude dans la paisible commune de Kaloum. D’ailleurs, mon frère Baïdy Aribot, député uninominal de Kaloum est intervenu, il a interpellé Cellou Dalein en disant que s’il y a des troubles à Kaloum, qu’il sera le seul responsable. C’est raison pour laquelle, je dirais aux autorités que manifester est un droit constitutionnel mais, détruire ou casser des biens d’autrui ou publics, n’est pas un droit. Si les gens manifestent, c’est leur droit mais s’ils détruisent, ils doivent répondre devant la loi », ajoute-t-il.

L’UFDG est un parti des terroristes, ils terrorisent les gens, quand tu n’es pas avec eux on te menace

« Si on prend des militants à Hamdallaye et Bambéto pour aller provoquer à Kaloum, Cellou Dalein Diallo sera le seul responsable devant l’opinion nationale et internationale. Très souvent les gens disent que quand l’opposition veut manifester, la mouvance a peur. Je dirais non. Ce n’est pas parce que nous avons peur. C’est parce que l’UFDG est un parti des terroristes. Ils terrorisent les gens, quand tu n’es pas avec eux on te menace. La simple preuve est que le député Mouctar Diallo était avec eux.

Quand ce dernier a dit simplement qu’il veut être maire de la commune de Ratoma, il a été même menacé de mort. J’ai fait le tour du Foutah, tu verras des citoyens qui te diront honnêtement qu’ils sont avec l’UFDG parce qu’ils n’osent pas.

Si par hasard, je suis sûr que ce hasard ne verra jamais jour, Cellou Dalein a les destinées du pays, qu’il soit convaincu qu’il ne pourra pas gouverner parce que, nous allons aussi  l’en empêcher
Au marché de Madina, si un commerçant ne ferme pas son magasin pour observer leur mot d’ordre, ils le menacent de tout. Un autre exemple, le dernier jour de la campagne présidentielle de 2015, le président Sidya Touré est rentré en passant sur l’autoroute, il n’y a pas eu de casse mais, quand Cellou Dalein est rentré, il s’est attaqué au centre commercial Koumi et à la Casse. C’est ce qu’on appelle UFDG, son président Cellou Dalein Diallo veut diviser la Guinée, il veut cultiver l’esprit de violence en Guinée. Si par hasard, je suis sûr que ce hasard ne verra jamais jour, Cellou Dalein a les destinées du pays, qu’il soit convaincu qu’il ne pourra pas gouverner parce que, nous allons aussi  l’empêcher de faire. Donc les citoyens de Kaloum ont leur destin en main. C’est eux qui savent s’ils vont accepter les gens venir perturber là-bas. Tous les patriotes se sont désolidarisés de l’UFDG aujourd’hui », révèle M. Sow.
Cellou Dalein Diallo veut semer le bordel dans le pays en pensant que quelque chose va arriver

Poursuivant, il insiste : « J’avais interpellé Aboubacar Sylla qui fait la fierté de tous les hommes politiques de ce pays de quitter ce côté et aujourd’hui, il a entendu. Les autres ont également compris et les jours à venir, beaucoup  vont le laisser parce qu’ils ont compris qu’il est violent. Il (Cellou Dalein Diallo) veut semer le bordel dans le pays en pensant que quelque chose va arriver. Mais il se trompe, rien n’arrivera, s’il provoque la violence, il sera la première victime.

Nous, nous sommes sereins. Nous disons à nos militants de rester mobilisés, vigilants, de ne pas provoquer et de continuer à mobiliser tous les citoyens pour continuer à soutenir les actions du président Alpha Condé », a-t-il conclu.

Par Youssouf Keita avec Mediaguinee

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus