Kankan : Clôture du mois de l’enfant Guinéen 2017.

Lancé depuis le 1er juin 2017 en Guinée précisément à Fria,  ce mois de juin qui est dédié  aux  « Enfants africains » a été clôturé pour la préfecture de Kankan ce mercredi 28 juin. Il est institué par l’union africaine (L’UA). Depuis lors, chaque année, ce mois commémoré à travers le continent notamment la Guinée. Il est aussi  mis au profit pour réfléchir  sur toutes les problématiques liées à la  protection et la défense des droits de cette couche défavorisée.
Après le lancement le 1er juin dernier à Fria, le ministère de l’action sociale de la promotion féminine et de l’enfance (MASPFE) multiplie les contacts avec la population rurale notamment, celle se trouvant dans les zones minières afin de les sensibiliser sur les enjeux de la petite enfance.
 C’est ainsi, une conférence  débat a été organisé ce mercredi 28 juin 2017 à l’université Julius Nyerere de Kankan. Présidée par la ministre de l’action sociale de la promotion féminine et de l’enfant Mme sanaba kaba, ainsi que les autorités régionales et  préfectorales de Kankan.
   « Les enjeux et défi du développement de la petite enfance » est le principal thème de cette conférence qui s’étendra sur deux jours. Au cours de cette conférence, la condition de vie de l’enfant Guinéen était au centre des débats. « ce que nous visons, c’est de réfléchir  autour de ce qui a manqué pour l’émergence de la petite enfance et ce qui a marché pour que nous multiplions ces stratégies » nous a déclaré la ministre. Et elle regrette de faite qu’il ait seulement deux écoles publiques maternelles. Jean lamartin feindouno professeur à l’institue du centre d’éducation de Guinée est le conférencier. Il a, au cours de son exposé  expliqué les enjeux du préscolaire sur l’enfant et la connaissance de la petite enfance.
Les participants composés d’étudiants et de professeurs se disent satisfaits et mieux outillés sur la notion de l’enfance.
En fin il faut signaler que, Dr Sékou Kaba le recteur de l’université Julius Nyerere de Kankan a promis, au nom de toute l’autorité universitaire, l’ouverture dès l’année prochaine d’un centre de réflexion et d’étude sur la petite enfance. Après l’étape de Kankan, retenons que ce mois de juin  ou encore mois de « l’enfant africain » sera clôturé ce vendredi 30  juin à Kouroussa où près de 200 enfants seront retirés des mines pour l’école.
 Malick Diakité correspondant à Kankan pour Actuconakry.com

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus