Hôpital de Coyah : Une fille victime d’accident abandonnée sur les carreaux des urgences par les médecins (Images)

S’il y a une personne qui n’oubliera pas de sitôt sa journée d’hier, c’est bien cette petite fille non encore identifiée qui a été renversée, hier, à Coyah par un automobiliste.
En effet, renseigne un témoin, après qu’un véhicule l’a heurté violemment, la jeune fille  s’est retrouvée dans les mains de celui qui l’a violemment heurté avec des jeunes pour le conduire à l’hôpital préfectoral de Coyah .
Ainsi, la jeune fille, qui s’est retrouvée avec des fractures sur la jambe,le bras  et de sérieuses blessures un peu partout sur le corps, a été évacuée par des jeunes à l’hôpital  de Coyah. Et c’est là que commence un autre véritable calvaire.
A en croire les patients hospitalisés et autres visiteurs, après son admission aux urgences dudit l’hôpital,  l’accidentée a été laissé à elle-même, avec ses souffrances, par les médecins qui cherchaient parents ou amis de la jeune fille pendant qu’elle se tordait de douleurs.
Plus d’une heure écoulée, elle n’avait pas reçu le moindre soin. Même pas une piqure pour calmer la douleur.
Puisque, devant l’impossible nul n’est tenu, c’est après une heure que l’accidentée a bénéficié quelques soins des médecins qui, par la suite l’abandonne sur les carreaux de la terrasse de l’hôpital comme atteste cette photo.

De 16 heures jusqu’à 01heure  du matin, l’enfant accidenté est abandonné sur le sol  des urgences de l’hôpital préfectoral de Coyah.
Pas le moindre médecin pour s’enquérir de son état après ce premier soins difficilement administré.Personne.

Il est resté là couché même pas sur un brancard à souffrir le martyr.

Aux dernières nouvelles, celui qui a heurté la fille a quitté les lieux de l’hôpital sans un au-revoir et la victime abandonnée a finalement rendue l’âme aux environs de 2 heures du matin sur les carreaux des urgences de l’hôpital.

Le corps de la victime est bien à la morgue de l’hôpital.

D’après des informations à notre disposition, l’hôpital de Coyah s’est transformé en un marché où des patients hospitalisés seraient considérés comme des clients.

Des témoignages accablants des parents des patients hospitalisés dans les prochains jours.
Actuconakry.com / Tel : 631 63 63 87

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus