Séminaire sur les Investissements Japon-Guinée : La communication de Dr Ibrahima Kassory Fofana

Allocution d’ouverture de Monsieur le Ministre d’État à la Présidence chargé des questions d’investissements et des Partenariats Public Privé.
Monsieur le Président de la République,
Mesdames les Membres du Gouvernement Guinéen
Messieurs les vice Ministres Japonais ….
Monsieur le Directeur de la JETRO
Monsieur l’Ambassadeur du Japon en Guinée
Monsieur l’Ambassadeur de Guinée au Japon,
Mesdames et Messieurs,
Distingués invités,
C’est pour moi un insigne honneur et un immense plaisir d’introduire ce premier séminaire sur les investissements Japon-Guinée à Tokyo. C’est une excellente opportunité qu’offre la visite d’Etat de Monsieur le Président de la République de Guinée pour promouvoir ici à Tokyo les nombreux atouts que possède la Guinée en termes d’investissements, et de pouvoir nouer des relations d’affaires avec le secteur privé japonais.
Je salue votre importante participation qui traduit votre intérêt évident pour ce pays connu pour son potentiel économique important et diversifié et reconnu pour les progrès significatifs enregistrés en termes d’ancrage démocratique et d’émergence économique depuis l’avènement du Président Alpha CONDE à la magistrature suprême.
Comme vous le savez, la Guinée et le Japon jouissent d’excellentes relations diplomatiques et politiques depuis l’établissement des relations diplomatiques en 1959 et l’ouverture de représentations diplomatiques au début des années 70. Comme le rappelait le Président de la République de Guinée à la TIVAD VI à Nairobi, La coopération entre la Guinée et le Japon a permis la réalisation d’importants projets dans l’aménagement d’infrastructures, l’éducation, l’hydraulique, la pêche, et l’agriculture pour ne citer que ceux-là.
La Guinée souhaite que cette excellente coopération bilatérale de dons et d’aides importantes, se traduise aussi par des politiques permettant aux entreprises nippones d’investir en Afrique et particulièrement en République de Guinée. Le Président de la République a proposé trois mesures incitatives importantes :
  1. la mise en place d’instruments financiers tels des crédits concessionnels ou des fonds de garantie qui inciteraient plus d’entreprises japonaises à investir en Afrique
    2. La conclusion d’accord d’investissements et de conventions fiscales
    3. La multiplication des cadres d’échanges entre les secteurs privés de la Guinée et du Japon.
Nous comptons avec l’organisation de ce séminaire que les relations d’affaires et d’investissement se hissent à la hauteur de l’excellente coopération bilatérale entre les deux pays et que les échanges commerciaux soient plus conséquents. C’est la raison pour laquelle, nous avons souhaité associer des représentants de sociétés exportatrices qui ont amené quelques échantillons de produits de niche bio de la Guinée qui pourraient intéresser les consommateurs japonais.
Distingués participants, Mesdames et Messieurs,
L’objectif de notre rencontre est de promouvoir activement les investissements privés en Guinée et de construire des partenariats stratégiques au bénéfice de tous.
Dans cette perspective, je voudrais mettre l’accent sur les objectifs spécifiques de la présente rencontre. Il s’agit de :
➢ Présenter les opportunités d’affaires en Guinée,
➢ Présenter les secteurs d’intérêts concernés que sont l’Agriculture, les énergies, l’hydraulique, la pêche, la santé, les mines, les technologies de l’information et de la communication, et les infrastructures,
Nous avons l’espoir qu’une meilleure connaissance de notre pays et de ses atouts devraient intéresser et mobiliser les hommes d’affaires japonais pour les partenariats et les investissements en Guinée, et établir un cadre de concertation et de suivi pour les investissements japonais en Guinée.
Distingués participants, Mesdames et Messieurs,
La présente rencontre se tient sous le second mandat du Président de la République de Guinée, Professeur Alpha CONDE, réélu en octobre 2015, à la suite d’un suffrage apaisé et validé par l’ensemble des observateurs nationaux et internationaux.
Le Président de la République a dédié son second mandat à la relance et à la transformation économique de la Guinée, pour soutenir une croissance forte, durable et inclusive.
Après deux années de morosité économique marquée par une croissance quasi négative en 2015, le FMI a annoncé que la croissance de la Guinée pour 2016 est de 6,6% et celle prévue pour 2017 est de 6,7% et des perspectives de croissance à deux chiffres à l’horizon 2020. Notre inflation est maitrisée à un chiffre, et tous nos indicateurs macro-économiques sont au vert.
Cependant, la réalisation de telles ambitions de croissance économique, nécessite une mobilisation active du secteur privé national et international pour répondre aux besoins de financements, d’investissements et de savoir-faire.
Distingués participants, Mesdames et Messieurs,
Je souhaite vous donner les raisons qui militent pour un investissement profitable en Guinée :
  1. Le pays offre une stabilité politique enviable, un cadre macro-économique soutenu, et un cadre juridique favorable à l’investissement privé :
– Dans un environnement régional marqué par des décennies d’instabilités politiques majeures, la Guinée est restée l’un des rares pays à ne pas connaitre de conflits.
– Un environnement des affaires attractif avec un Code des investissements propice
– Un cadre juridique protégeant l’investissement privé
  1. Un potentiel économique important avec plus de 1200 cours d’eau, 6,2 millions d’hectares de terres arables et un potentiel énergétique de 6000 MW, la Guinée est une puissance agricole et énergétique en devenir. Des ressources minérales abondantes (fer, bauxite, or, diamant, nickel, etc.) font de la Guinée font de la Guinée l’un des plus important pays à potentiel miier au monde.
  2. Avec un ambitieux programme d’investissements dans les infrastructures socio-économiques de nature à accroître durablement la compétitivité de son économie. Il s’agit notamment de : la construction du barrage Hydroélectrique de KALETA (240MW en 2015), et de Souapiti opérationnel en 2020 avec 450MW additionnels ; la modernisation et l’extension du Port de Conakry ; et la construction d’une Fibre Optique de plus de 4500 km couvrant tout le pays,
  3. Tout ceci concourt à ce que la Guinée offre un coût des facteurs très favorable, y compris une main d’œuvre jeune et abondante, et une disponibilité de matériaux et d’intrants naturels à faible coût.
  4. Par ailleurs, par son positionnement géographique, la Guinée offre l’accès à un plus grand marché. En effet, la Guinée est le seul pays côtier d’Afrique de l’Ouest à disposer de six frontières terrestres, faisant de lui un carrefour naturel pour des échanges et une tête de pont pour l’intégration sous régionale, notamment la CEDEAO et son marché unique constitué de plus de 330 millions de consommateurs.
    Vous l’avez compris, la Guinée pourrait être un partenaire stratégique d’avenir pour les investisseurs japonais qui peuvent choisir notre pays comme base pour la conquête du marché important et grandissant de l’Afrique de l’Ouest, voire du Continent.
Distingués participants, Mesdames et Messieurs,
La Guinée est aussi à l’honneur en Afrique cette année car son Président de la République, le Professeur Alpha CONDE est Président en exercice de l’Union Africaine.
Cette année 2017 pour l’Union Africaine est placée sous le thème « tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse ». La démographie actuelle avec deux africains sur trois âgés de moins de 25 ans, fait de l’Afrique le continent le plus jeune au monde. Ceci présente un énorme potentiel mais aussi un défi et des contraintes pour nos économies.
Cette jeunesse est un atout à saisir pour le secteur privé et offre de nombreuses perspectives d’investissements et de développement.
Le Premier ministre Shinzo ABE a rappelé lors de la dernière TICAD l’engagement du Japon de promouvoir une coopération publique-privé. A ce titre les programmes d’investissements d’environ 32 milliards de dollars sont des moyens qui devraient être mis à profit pour soutenir l’investissement de sociétés nipponnes sur le Continent africain en général et en Guinée en particulier, notamment dans les secteurs clés suivants :
  • Le soutien de 10 milliards de dollars dans les énergies renouvelables et les systèmes de transport dans les 3 prochaines années, soit l’augmentation de production de 2000 mégawatts.
    • La formation des ressources humaines notamment avec l’initiative ABE par la qualification de 1500 personnes
    • La formation dans le domaine de la santé de 20 000 spécialistes et experts en politique de santé pour faire face aux maladies infectieuses
    • Le renforcement des systèmes de santé avec un fonds de 500 million de dollars en cas de pandémie
    • Le lancement de l’initiative pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique qui va soutenir les productions agricoles locales
    • Et, l’institution du « Forum économique public-privé nippo-africain »
Vous l’avez compris, tous ces axes de l’aide publique nippone du développement donnent des opportunités d’affaires en Guinée pour le secteur privé nippon.
Distingués participants, Mesdames et Messieurs,
Le présent forum est une invitation à réussir ensemble ce formidable destin économique mettant à profit toutes les opportunités d’affaires qui s’offrent. La présence des représentants du secteur privé guinéen dans la délégation présidentielle se situe dans ce cadre.
Les représentants du Gouvernement de la République de Guinée, l’Ambassade de Guinée au Japon, le Conseil Présidentiel des Investissements et des Partenariats Public-Privé, ainsi que l’Agence de Promotion des Investissements Privés, et le secteur privé guinéen se tiennent à votre disposition pour faire de cette rencontre une réussite.
Arrigato Gozaimastha (Je vous remercie).
Ibrahima Kassory FOFANA
Ministre d’Etat à la Présidence de la République de Guinée Chargé des Investissements & des Partenariats Public-Privé

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus