Guinee: « Le budget de l’Etat n’a de sens que lorsqu’il sert ses populations. ».

A la Direction Nationale du Budget (DNB), c’est par une note de félicitation pour la détermination constatée dans l’accomplissement des tâches quotidiennes allant dans le sens des réformes que le Ministre du Budget a entamé les échanges. Cet engagement positif explique, selon le Ministre, l’amélioration de l’exécution du budget national, laquelle s’est accompagnée  d’une croissance économique réel du pays (soit un taux de 6.6% en 2016). Il a ajouté également que les perspectives sont bonnes  puisque l’économie guinnéene pourrait enregistré un taux prévisionnel de 6.7%.  Toutefois, a rappeler, Dr Mohamed Lamine Doumbouya, le défit majeur de la  de la Direction Nationale du Budget reste l’approfondissement de la qualification des dépenses publiques. A travers cette visite d’échanges, le Ministre du Budget espère galvaniser les équipes et encourager la Direction  afin que le budget national soit davantage utilisé pour changer le quotidien des citoyens. C’est pour cela  qu’il affirmera à ses hôtes que : « le budget de l’Etat n’a de sens que lorsqu’il sert ses populations. ».
 Se réjouissant de ces encensements, la Direction Nationale du Budget se dit prête à redoubler d’efforts pour assainir les finances publiques. Pour cette année donc, les objectifs et autres actions envisagées s’articulent principalement autour de :
– L’élaboration et la transmission du rapport d’exécution du budget (1erTrimestre) ;
–  L’élaboration et la soumission d’une loi de validation des comptes publics sur la période 1958-2010 ;
– L’élaboration du manuel de procédure de l’exécution budgétaire ou encore l’élaboration de la nouvelle nomenclature budgétaire.
 Comme dans les précédentes structures visitées, la Direction Nationale du Budget est confrontée à certaines difficultés dans la réalisation des missions. Notamment, les retards enregistrés dans la fourniture des informations que les autres départements ( et parfois les directions internes au Budget) doivent envoyées à la Direction rallongent  les délais dans la mise en œuvre de certaines actions. Le besoin l’organisation des services plus efficace a été soulignée. Pour faire face à ces contraintes, le Ministre préconise tout d’abord l’application du nouveau cadre organique avec un redéploiement des agents dans les structures déconcentrées et décentralisées mais aussi la mise en place d’un plan de formation continue des agents et cadres.
 L’autre proposition faite par le Ministre du Budget est la conception d’un plan d’incitation du personnel qui se conformera aux clauses du contrat de performance qui sera signé dans les jours à venir entre le Cabinet ministériel et la Direction Nationale du Budget.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus