Siguiri le 23 Mai 2017 Anniversaire de la rentrée triomphale du Professeur Alpha Condé : Le mot du Préfet de Siguiri

Allocution de Monsieur Ibrahima KalilKéïta,
Membre du Bureau Politique National
-Messieurs les Ministres, membres du Bureau Politique National du RPG arc-en-ciel
-Les Honorables députés de l’Assemblée Nationale
-Monsieur le Gouverneur de la Région Administrative de Kankan
-Mesdames et Messieurs les invités
Le Vendredi saint 17 Mai 1991, débarqua à Conakry un homme providentiel, un « Nankama » venant de France.
Il y vivait aisément des fruits des diplômes des titres et des relations multiples dont il était bardé. En homme de parole et armé d’un courage rare, il alla à la grande Mosquée Fayçal de Conakry.
S’en suivit une myriade d’intimidations de frustrations, d’arrestations, d’emprisonnements et de morts. Toujours Alpha s’en sortit indemne du lot avec transcendantale. Il terrassa, au crépuscule de la période transitoire, le candidat général du CMR et du PUP au pouvoir malgré les fraudes massives, les brimades et la violence. C’était les élections présidentielles de 1993. Mettant de côté la Démocratie et la transparence, « l’illustre » Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité imposa un deuxième tour. Braqué par les bérets rouges, il offrit la victoire au général candidat pendant que siégeait en vain la malheureuse commission de centralisation des votes. S’adressant au Peuple abusé et révolté, le leader bien aimé, Professeur Alpha Condé déclara : « Restez tranquilles, je ne suis pas venu pour commander les cimetières, le ‘’Bic’’ va trancher »(chanson).
La lutte politique continua au sein de l’équipe cohérente de l’opposition dirigée par les quatre frères : Bah Mamadou, Siradiou Diallo, Jean Marie Doré et le Professeur Alpha Condé, renforcés plus tard par Sidiya Touré, Lansana Kouyaté, Charles Pascal Tolno, Mansour Kaba et tant d’autres.
Malgré la répétition du hold up électoral, le Professeur Alpha Condé et ses fidèles compagnons du RPG honorèrent la confiance du Peuple de Guinée lors des élections communales et législatives de 1995.
En véritable représentation nationale, le Bureau Politique National (BPN du RPG) comprenait essentiellement : Professeur Alpha Condé, Mme Fatou Bangoura, Dr Ibrahima SorySow, Dr FacinetBéavogui, bulldozer du Parti, SouréMara, Elhadj Amiata Mady Kaba, Me Momory Camara, Dr Mohamed Diané, Tidiane Traoré, Saloum Cissé, DiakagbèKaba, Nantou Konaté, Sékou Diallo, Alpha Savané, KabinèDiané, entourés de jeunes dynamiques comme AïtoSoumah, SowBantama, François Bangoura, Sékou SouapéKourouma ici présents, Abdoulaye Kéïta, Dianabou Diallo, Bany Sangaré, Akim Koïvogui et tant d’autres jeunes cadres aussi dévoués les uns que les autres.
Saurai-je oublier les cinq coordinatrices Nafina Diallo, Fatoumata Boh Camara, Aïssatou Bobo Baldé, Penda Camara, FindaTolno, la Coordination, les cadres, les Sages et les anciens combattants.
Le pire des délits politiques se produisit lors de l’élection présidentielle de 1998, lorsqu’un candidat, apeuré, arrêta un autre candidat en pleines opérations électorales. Loin de ternir l’image du RPG, l’arrestation arbitraire et l’emprisonnement du Professeur Alpha Condé n’ont fait que galvaniser la détermination des militants et militantes du « RPC ».
Le Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG), devenu RPG arc-en-ciel a atteint sa vitesse de croisière avec l’élection et la réélection du Professeur  Alpha Condé en 2010 et en 2015.
Le slogan « Guineais back » se traduisit en actes concrets de transformation des conditions de vie du Peuple de Guinée dans tous les domaines (politique, économique, social, diplomatique, infrastructurel, énergétique etc…).
Après la victoire du Peuple sur le maudit virus Ebola, l’année 2017, devient véritablement, l’année de la consécration de la victoire du Parti et du Peuple avec l’ouverture de la Guinée sur le monde et du monde sur la Guinée confirmée par le choix unanime des dirigeants du continent sur le Professeur Alpha Condé comme Président en exercice de l’Union Africaine.
Oui ! L’eau coule toujours dans son lit ! « Djiyéwoyola a folonkôdôlefè ». Quel honneur et quelle fierté pour le Peuple du 28 Septembre 1958, principal artisan de la création de l’OUA en 1963 avec à sa tête ses dignes fils et filles comme le Président Ahmed Sékou Touré, Saïfoulaye Diallo, LansanaBéavogui, Mafori Bangoura, Jeanne Martin Cissé, FodébaKéïta, Diallo Telly élu deux fois Secrétaire Général de l’OUA.
Présentement, le Professeur Alpha Condé, à l’image de Nelson Mandela est entouré de tous ses principaux adversaires d’hier.
Il a créé avec l’Assemblée Nationale, le statut de l’opposition dont le Chef de file, sur le plan protocolaire est cité avant les membres du Gouvernement. Qui l’eut cru dans les années 90 ! « Guineais back ».
Placée en plein cœur du Mandén médiéval, la Préfecture de Siguiri qui fête aujourd’hui, le retour triomphal du Professeur Alpha Condé dans sa Guinée natale, garde toujours sa couronne de Capitale du RPG arc-en-ciel. Parmi les six militants installés, dans la clandestinité par DiélimandjanDioubaté et Mamadou Sylla, à savoir MamadiMagassouba, MamadiKourouma, Siakibory Kanté, Baba Fofana, Daouda Magassouba et Sékou Savané qui reste le seul survivant de ces premiers militants du Parti. Que Dieu lui donne longue vie. Et que l’âme des disparus repose en paix aux côtés de celle de Kédjou Fanta Diawara 5/5, Fanta Danwô, Moriba Kouyaté, RPC Nounfodé Camara, Dé Sangaré, NassouMambyKéïta, Penda Sylla, Balanka Moussa, Daouda Kéïta, Drissa Camara, Billy NankoumanDoumbouya, MambyOulénKéïta, DiakaBrémaKéïta, SakobaKéïta, DaoudabaMagassouba etc…
Aujourd’hui les membres des 4 Sections, des Sous-sections et des Comités de base, revigorés par les nouveaux venus et des jeunes cadres émergents comme Dr Ballo, Mambi Camara, Aboubacar Sidiki Camara, Sylla Billgate, BarouKoulibaly, Kalilou Baro, les cadres, les services de défense et de sécurité, les élus locaux, les Sous-préfets, jeunes et femmes, les 4 radios etc… continuent à faire rayonner le RPG à Siguiri avec la bénédiction des Sages, des religieux, l’Union Mandén, la Société Civile, Djéli Tomba….
Vive la Démocratie
Vive le Professeur Alpha Condé.
Je vous remercie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus